Renouvellement des cartes d’identité en 2019 : Le ministre Sidiki Diakité rassure la société civile
  • Accueil
  • Politique
  • Renouvellement des cartes d’identité en 2019 : Le ministre Sidiki Diakité rassure la société civile

Renouvellement des cartes d’identité en 2019 : Le ministre Sidiki Diakité rassure la société civile

jeudi, 07 juin 2018 01:17
Renouvellement des cartes d’identité en 2019 : Le ministre Sidiki Diakité rassure la société civile Crédits: DR

La problématique de l’état civile et de l’identification était au centre du rendez-vous mensuel entre le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité et les organisations de la société civile.

Renouvellement des cartes d’identité en 2019 : Le ministre Sidiki Diakité rassure la société civile

Les cartes nationales d’identité établies en 2009 et qui arrivent à expiration en 2019, veille des élections générales de 2020 seront renouvelées sans aucun problème et à bonne date. Le ministre Sidiki Diakité de l’Intérieur et de la Sécurité a tenu ainsi à rassurer les représentants d’association et d’Ong lors de la 5e rencontre mensuelle qui a eu lieu le 5 juin à son cabinet.

Ce qui fonde l’assurance du ministre en charge de la sécurité, qui avait à ces côtés sa collègue du gouvernement, Mariatou Koné, de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l'Enfant, c’est la réforme de l’état civil, à travers notamment le Registre national des personnes physiques (Rnpp) qui sera opérationnel dès le mois de septembre.

Comme lors de son passage, le 24 mai à l’assemblée nationale, dans le cadre des « Questions orales avec débat », Sidiki Diakité a expliqué les objectifs de cette réforme visant, entre autres, à sécuriser l’état civil en Côte d’Ivoire. Au nombre de ses avantages, il y a la centralisation des données biométriques et biologiques des personnes physiques et l’attribution d’un identifiant unique à chaque habitant de ce pays. Ainsi, toute demande d’établissement ou de renouvellement de pièce d’identité pourra se faire en temps record et quel que soit le lieu de demande du requérant. Pour la constitution des données du fichier centralisé, celles recueillies pour l’établissement des certificats de nationalité en 2009 seront prises en compte. Le renouvellement des pièces d’état civil se fera donc aisément en 2019,  selon le ministre en charge de l’Intérieur.

A cette rencontre de partage et d’échanges, les deux membres du gouvernement et leurs hôtes ont abordé diverses autres questions d’intérêt national. Il s’agit notamment de la sécurité, la réconciliation nationale, la liberté d’expression, les questions des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire, la problématique de l’accès à l’eau potable, la gouvernance politique, le foncier rural, les questions de santé publique, la question du code électoral, celle de personnes vivant avec un handicap, la relation administration et population, etc. Ainsi, il y a eu plusieurs échanges. Sur le chapitre de la sécurité, le cas des enfants en conflit avec la loi ou enfants microbes a été l’un des points principaux des discussions. Sidiki Diakité a expliqué que l’option du gouvernement est la resocialisation de ces jeunes gens. Un projet pilote a eu lieu à Dabou de décembre 2014 à juin 2016. Il a porté sur une centaine de jeunes délinquants qui ont reçus des formations dans des métiers de main. L’expérience a été étendue à l’échelle nationale et cette fois-ci, avec sept cent soixante-quatorze enfants, envoyés par vagues, dans un centre à M’Bahiakro. Le taux de récupération a été de 72%.

Sidiki Diakité s’est dit très satisfait de la rencontre avec ces partenaires sociaux qui aura permis, à travers les diverses interventions, de porter l’information juste sur les actions du Gouvernement. Il a promis que dans le même cadre, d’autres membres du gouvernement seront invités à cet échange.

Théodore Sinzé







Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Kamagaté Issouf
Lu 665 fois Dernière modification le jeudi, 07 juin 2018 01:21