• Accueil
  • Politique
  • Réconciliation: Germain Ayaké invite les chrétiens harristes à la paix

Réconciliation: Germain Ayaké invite les chrétiens harristes à la paix

mardi, 17 septembre 2013 09:57

Après avoir rappelé l’importance de la stabilité, de la cohésion sociale, Germain Ayaké les a engagés à préserver leur relation avec Dieu.

Réconciliation: Germain Ayaké invite les chrétiens harristes à la paix

Le président de l’Alliance inter ethnique de Côte d’Ivoire (Aie-ci), Germain Ayaké a exhorté l’ensemble des fidèles chrétiens harristes de Locodjoro dans la commune d’Attécoubé à la paix, l’union et la réconciliation nationale.

C’était au cours de l’investiture du nouveau président de la jeunesse harriste de Locodjoro (Ujhaloc), le week-end dernier. Germain Ayaké a invité le nouveau président, Vincent Moyeni  à tout mettre en œuvre pour consolider la paix avec les autres communautés religieuses.

« Vous méritez cette place et sachez que vous n’appartenez plus ni à votre quartier, ni à votre communauté, mais à tous le village et à toute la Côte d’Ivoire », a-t-il précisé.

Après avoir rappelé l’importance de la stabilité, de la cohésion sociale, Germain Ayaké les a engagés à préserver leur relation avec Dieu.

Vincent Moyeni, le nouveau président de l’Ujhaloc remplace Paul Beugré pour un mandat de 3 années. Pour sa mandature, il promet le réveil spirituel des fidèles harristes, mettre l’accent sur le social et la réalisation de nombreux projets jeunes.

Louanges et adoration ont meublé cette cérémonie d’investiture qui a enregistré la présence de nombreux dignitaires religieux et des autorités politiques de la commune d’Attécoubé.

Le parrain Germain Ayaké a offert une enveloppe de 600 000 FCFA au nouveau bureau de l’Ujhaloc.


Diomandé Mémoué

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Diomandé Mémoué