• Accueil
  • Politique
  • Procès Laurent Gbagbo – Blé Goudé: Une audience hautement technique

Procès Laurent Gbagbo – Blé Goudé: Une audience hautement technique

jeudi, 12 octobre 2017 17:49
Procès Laurent Gbagbo – Blé Goudé: Une audience hautement technique Procès Laurent Gbagbo – Blé Goudé: Une audience hautement technique Crédits: DR

Après trois jours d’interruption, la déposition du général Philippe Mangou ayant pris fin plus tôt que prévu, l’affaire Procureur contre Laurent Gbagbo et Blé Goudé a repris  mercredi 11 octobre 2017 à la Cour pénale internationale (Cpi) à La HayeL.

Le procès a été suspendu à nouveau, au terme de l’audience. Il reprendra le 6 novembre prochain.

L’audience d’hier a vu la déposition du Dr Eric Bakar, expert en médecine légale. Fonctionnaire au bureau du procureur de la Cpi, ce Français a eu à effectuer des missions en Côte d’Ivoire d’évaluation des pièces documentaires versés au dossier de l’accusation.

La défense s’est employée à ressortir les faiblesses éventuelles des rapports qui ont sanctionné ses missions. Le rapport d’expertise sur le décès d’un certain Yaya Diakité a, tout particulièrement, été au centre des débats avec le Dr Eric Bakar, coordinateur des activités médico-légales au bureau du procureur, responsable de la section Sciences légales.

Les non-initiés ont été abreuvés de nombreux termes techniques et à de nombreuses rhétoriques auxquelles le juge président, Cuno Tarfusser, a dû parfois mettre fin avec autorité.

Cette audience a été suivie par un auditoire très maigre au sein duquel on pouvait remarquer des représentants de l’Observatoire ivoirien des droits de l’homme (Oidh), qui s’est assigné pour mission de faire le « monitoring de la justice pénale en Côte d’Ivoire ».

ELVIS KODJO

Envoyé spécial à La Haye

Rate this item
(4 votes)
Written by  Elvis Kodjo
Read 506 times Last modified on jeudi, 12 octobre 2017 17:56