Prévention des conflits : Yamoussoukro installe une commission d'alerte
  • Accueil
  • Politique
  • Prévention des conflits : Yamoussoukro installe une commission d'alerte

Prévention des conflits : Yamoussoukro installe une commission d'alerte

jeudi, 02 août 2018 00:40
Prévention des conflits : Yamoussoukro installe une commission d'alerte Crédits: Archives

Le district autonome de Yamoussoukro dispose, depuis le 31 juillet, d'une commission de veille, d'alerte des conflits.

Prévention des conflits : Yamoussoukro installe une commission d'alerte

Ce comité présidé par Brou Kouamé, préfet du département de Yamoussoukro,  a été installé par l'Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (Oscs). Il s'agit d'une structure créée le 28 février 2008 et placée sous tutelle du ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté.

L'Oscs a pour vocation de mettre à la disposition du gouvernement l'information stratégique pour l'aider à anticiper ou prendre les décisions idoines, à l'effet de renforcer et de sauvegarder les valeurs de solidarité et de cohésion sociale en Côte d'Ivoire.

Pour se donner les moyens de jouer efficacement son rôle, l'Oscs a décidé de mettre en place dans toutes les régions du pays, un mécanisme d'alerte précoce, à travers des relais qui sont les commissions régionales dont celle du district autonome vient d'être installée.

Cette commission a pour missions de contribuer à la prévention des conflits, d’animer et de coordonner le mécanisme d'alerte, de faire le suivi des indicateurs nationaux de solidarité et de cohésion sociale au niveau régional, de renseigner régulièrement le Système intégré de production et de gestion d'informations stratégiques, de coordonner les activités des mécanismes communautaires d'alerte précoce.

Avant l'installation de la commission, Coulibaly Tiohozon Ibrahima, directeur de l'Oscs, a souligné aux 15 membres qui composent ladite commission, qu'ils ont un rôle majeur à jouer en vue de l'atteinte des objectifs fixés par le gouvernement. Car il s'agit, selon lui, de prévenir efficacement les conflits dans le district de Yamoussoukro.

Pour sa part, le préfet Brou Kouamé a pris l'engagement d'œuvrer avec ses membres afin que les résultats escomptés par le gouvernement soient atteints.

L'Oscs bénéficie de l'appui technique et financier de la Banque africaine de développement (Bad), à travers le Programme d'appui au renforcement de l'inclusion et de la cohésion sociale (Parics).                                                                            

 N'DRI CELESTIN

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Kamagaté Issouf
Lu 305 fois Dernière modification le jeudi, 02 août 2018 00:41