• Accueil
  • Politique
  • Présidentielle 2020 au Faso: Un mouvement de soutien à Roch Kaboré voit le jour en Côte d’Ivoire

Présidentielle 2020 au Faso: Un mouvement de soutien à Roch Kaboré voit le jour en Côte d’Ivoire

samedi, 08 septembre 2018 18:36
Présidentielle 2020 au Faso: Un mouvement de soutien à Roch Kaboré voit le jour en Côte d’Ivoire Crédits: Jean Bavane Kouika

«Diaspo Roch 2020». Telle est la dénomination du mouvement de soutien au Président du Burkina Faso.

Ce mouvement qui a vu le jour à Abidjan ce samedi 8 septembre, a pour objectif de sensibiliser et mobiliser toute la communauté burkinabè de l’extérieur autour des actions de développement du Président Roch Marc Christian Kaboré.

«C’est au vu des actions de développement menées et réalisées par le Président Roch Marc Christian Kaboré en l’espace de deux ans et demi, et conscients de la nécessité d’une stabilité temporaire au sommet de l’Etat pour l’aboutissement de nombreux  chantiers en cours, que nous avons décidé de porter sur les fonts baptismaux un mouvement de soutien au Président Roch Marc Christian Kaboré», a déclaré Abdoulaye Tiendrebeogo, président dudit mouvement lors du lancement à la salle des jeunes à Attécoubé.

Selon lui,  plusieurs facteurs ont motivé la mise sur pied du mouvement «Diaspo Roch 2020». Il s’agit, entre autres, de la prise en compte des aspirations de la diaspora dans le cadre de la rédaction de la nouvelle Constitution, la participation de la diaspora aux futures élections, la création d’un ministère dédié entièrement aux Burkinabè, l’adoption d’une stratégie nationale sur l’immigration.

M. Abdoulaye Tiendrebeogo a relevé que «Diaspo Roch 2020» veut susciter au sein de la diaspora burkinabè l’engagement ferme d’accompagner l’œuvre nationale du Président Kaboré.

«Nous voulons soutenir la candidature de Roch Kaboré à l’élection présidentielle de 2020, expliquer et vulgariser le nouveau code électoral burkinabè auprès de la diaspora et l’inciter à se l’approprier. Nous voulons également sensibiliser et accompagner les Burkinabè de l’extérieur pour l’établissement de la carte nationale d’identité burkinabè», a-t-il poursuivi.

Plusieurs sujets ont été débattus lors du lancement de «Diaspo Roch 2020». A savoir, la question des attaques récurrentes dans ces derniers mois et l’envoi rapide des missions de confection des cartes nationales d’identité burkinabè.

Jean Bavane Kouika

 

 

 

Rate this item
(0 votes)
Written by  Jean Bavane Kouika
Read 175 times Last modified on samedi, 08 septembre 2018 18:49