• Accueil
  • Politique
  • Pr Séry Bailly (président de la Commission heuristique de la Cdvr) : “ Nous cherchons les causes profondes de la crise”

Pr Séry Bailly (président de la Commission heuristique de la Cdvr) : “ Nous cherchons les causes profondes de la crise”

dimanche, 24 mars 2013 22:25
Pr  Séry Bailly Pr Séry Bailly Crédits: Poro Dagnogo

La commission heuristique engage une large réflexion sur la crise en Côte d’Ivoire, les 26 et 27 mars. C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue, le vendredi 22 mars 2013, au siège de la Cdvr, par le président de cette commission spécialisée.

Elargir le champ de réflexion, pour débusquer les causes profondes de la crise qui secoue la Côte d’Ivoire depuis des décennies. C’est la mission de la commission heuristique telle que résumée par le Pr. Séry Bailly. Aussi, cette préoccupation a-t-elle guidée cette commission spécialisée de la Cdvr dans l’orientation de son travail. Lequel a été séquencé en trois étapes au dire de son président. «Il faut élargir la réflexion et aboutir, si possible, à une sorte de consensus sur les origines de la crise», a indiqué Séry Bailly. Dans un premier temps, il a été mis  sur pied, sept sous-commissions, à l’effet de  réfléchir en interne sur les facteurs susceptibles d’avoir causé cette crise.  Ses sous-commissions ne se sont pas contentées d’un travail de portée uniquement intellectuelle. Elles ont fait également  des enquêtes de terrain pour confronter leurs analyses au vécu des populations. Après quoi, elles ont produit des rapports préliminaires dont la restitution a fait l’objet d’un séminaire critique. Les sous-commissions ont, par la suite, enrichi leurs travaux de critiques pour la rédaction des rapports définitifs. La deuxième étape qui s’ouvre avec le séminaire des 26 et 27 mars veux élargir davantage le champ des investigations. Elle consistera à rencontrer diverses organisations afin que celles-ci donnent, à leur tour, leurs points de vue pour leur prise en compte. Des personnes-ressources seront appelées également à dire des conférences sur diverses thématiques. Il est même envisagé d’associer des hommes de média aux travaux, afin que ceux-ci éclairent la commission heuristique sur la meilleure façon de communiquer sur sa mission. Le but de ce large tour d’horizon étant de dégager, rappelle le Pr. Séry Bailly, un consensus sur les origines de la crise. L’ultime étape sera la tenue d’un colloque, dirigé par une personnalité qui ne sera pas membre de la Cdvr, et ceci pour bien montrer que le consensus recherché n’est pas seulement celui de la seule commission, mais le diagnostic que les Ivoiriens ont fait de la crise qui les divise depuis tant d’années. C’est dont à l’issue de cette ultime étape que des recommandations seront faites aux autorités et à tous ceux qui concourent à la résolution du drame ivoirien.

Théodore Sinzé   

Rate this item
(0 votes)
Written by  Théodore Sinzé
Read 1493 times Last modified on dimanche, 24 mars 2013 22:27