Présidence de la CEDEAO: John Dramani Succède à Alassane Ouattara

samedi, 29 mars 2014 11:00

[29/03/2014. 11H] Après deux mandats à la tête de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Alassane Ouattara, le Président de la Côte d’Ivoire  n’a pas voulu rempiler. Il a passé le témoin au président du Ghana, John Dramani.

Présidence de la CEDEAO : John Dramani Succède à Alassane Ouattara

Le 44e sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a vu l’élection du président ghanéen John Dramani Mahama à la tête de l’institution sous régionale, en remplacement du Président ivoirien Alassane Ouattara.

Selon le correspondant de Fratmat.info  à Yamoussoukro , l'élection s'est déroulée dans
la nuit du vendredi au samedi 29 mars.

Après deux mandats à la tête de la
Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Alassane Ouattara, le Président de la Côte d’Ivoire  n’a pas voulu rempiler. Il a passé le témoin au président du Ghana, John Dramani Mahama.

Né le 29 novembre 1958,
il a été élu à la tête de son pays en décembre 2012. Et ce, après avoir assuré l'intérim de son prédécesseur, John Atta Mils, mort au cours de mandat.

Alassane Ouattara, avec deux mandats, a permis à la Cedeao de redorer son blason d’institution forte. Sous son  mandat, le Mali a retrouvé peu à peu sa stabilité avec l’organisation des élections sanctionnées par la victoire d’Ibrahim Boubacar Kéita. Tout comme les groupes djihadistes qui ont été traqués jusque dans les derniers retranchements.

Alassane Ouattara s’est aussi impliqué dans la résolution de la crise en Guinée Bissau. Il part en laissant un lourd héritage à son successeur.


Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.