• Accueil
  • Politique
  • Élections: Les représentants des différents partis fraternisent à Marcory.

Élections: Les représentants des différents partis fraternisent à Marcory.

dimanche, 21 avril 2013 16:26

Pour le moment ça va, il n’y a pas de problème avec les autres représentants de partis. On forme une famille.

Élections: Les représentants des différents partis fraternisent à Marcory.

 

Les assesseurs des différents candidats aux élections municipales dans la commune de Marcory n’ont pas dérogé à l’une des règles de la démocratie qui est l’esprit de fraternité entre les protagonistes. C’est ce qui a été donné de constater en sillonnant les sept (7) bureaux de vote du quartier Résidentiel-Champroux et ceux du village Anoumabo, ce dimanche 21 avril 2013.

 

Outre le calme qui régnait, telle une famille, les représentants des bureaux de vote (Pdci, Rdr et indépendants), ont vécu le vote dans une ambiance particulière. "Pour le moment ça va, il n’y a pas de problème avec les autres représentants de partis. On forme une famille", souligne Degny Jean, représentant le Rdr au centre Voltaire. C’est la même observation faite par Sako Abdoulaye,représentant le Pdci au Collège Béréthé.

 

Au groupe Loko (grand bloc), en plus du calme,les représentants affichaient la charte de la fraternité ponctuée par de petites moqueries de part et d’autres. "Je suis surpris que tu ne connaisses pas le quartier général de ton candidat", ironise un représentant.

 

Il y a mêmeun des représentants qui indiquait les bureaux de vote aux personnes analphabètes, sans même connaître leur camp. C’est le cas de Sodjo Michel du Pdci au collège la Montaigne. "Malgré les critiques de certaines personnes, on apporte notre aide aux votants sans parti pris, ils ne savent pas lire pour savoir le bureau de vote. Donc avec la délocalisation de certains bureaux, ils faut prendre la peine de les recevoir sans passion".

 

Dans le village Anoumabo, les assesseurs dans les centres de l'EPP Anoumabo, Aké Gervais, Frobelse sont inscrits dans la dynamique de l’amitié et aussi du respect mutuel. "Ici, vous-même vous le constatez, les assesseurs sont tous présents, ils communiquent entre eux sans agressivité ni dispute. Rien à signaler chez nous", affirme le représentant Cei de Marcory 2, M. Soumahoro.

 

La commune de Marcory qui compte 437 bureaux de vote pour environ 85000 votants, avait déjà démontré lors des campagnes que le fair-play ne se pratique pas seulement qu’en sport. La preuve: "lors de la clôture des campagnes, les partis se sont rencontrés à certains carrefours comme ici à Anoumabo. Mais il y a eu vraiment de la fraternité entre les candidats".

 

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rate this item
(0 votes)
Written by  Kamagaté Issouf
Read 1221 times Last modified on dimanche, 21 avril 2013 19:27