PDCI-RDA: Bédié reçoit le soutien de la jeunesse du parti

PDCI-RDA: Bédié reçoit le soutien de la jeunesse du parti

samedi, 21 juillet 2018 19:03
Les jeunes du Pdci ont apporté leur soutien au Président du parti, Henri Konan Bédié. Les jeunes du Pdci ont apporté leur soutien au Président du parti, Henri Konan Bédié. Crédits: CASIMIR DJEZOU

Une Assemblée générale extraordinaire a été organisée ce samedi, à la maison du parti, à Cocody par la Jpdci urbaine.

La maison du Pdci-Rda, sise à Cocody, a abrité ce samedi 21 juillet 2018, une Assemblée générale extraordinaire des jeunes du parti. Initiée par la Jpdci urbaine, avec à sa tête, Valentin Kouassi, cette rencontre avait pour but d’apporter le soutien de la jeunesse du Pdci, à Henri Konan Bédié, le président du parti. Particulièrement, dans son combat pour la reconquête du pouvoir d’État en 2020.

A l’occasion, la salle Félix Houphouët-Boigny, a refusé du monde. Tant, ils étaient nombreux les jeunes militants et militantes du vieux parti, à avoir effectué le déplacement. Ils ont bénéficié du soutien de leurs amis de la Jpdci rurale. Mais aussi de leurs aînés, à savoir Kamagaté Ibrahima, secrétaire exécutif, chargé de la jeunesse, représentant le secrétaire exécutif en chef du parti, Maurice Kakou Guikahué, Prisca Rabé, présidente de l’Ufpdci Cocody Sud, l’honorable Marius Konan, député d’Attiégouakro, représentant le groupe parlementaire Pdci-Rda, Ehouman Bernard, membre du bureau politique, Isabelle Soumahoro de l’Ufpdci, Amy N’diaye, secrétaire exécutive, chargée des mouvements et associations, Koné Issa, président national du Forum Pdci-Rda.

Valentin Kouassi et ses amis ont également bénéficié du soutien de plusieurs membres d’autres partis et mouvements politiques. Parmi lesquels, Achille Gnaoré, président des parlements et agoras de Côte d’Ivoire, Boko Fidel du Mfa, Kré Brou de l’Upci.

Tous ont tenu à apporter leur soutien au président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié dans sa décision de s’en remettre aux résolutions du bureau politique du 17 juin. Qui a décidé, entre autres, de soumettre la question du parti unifié au congrès de 2022. Et qui a recommandé qu’un candidat actif issu du Pdci-Rda, soit présenté par le parti à l’élection présidentielle de 2020.

«En disant que le débat est clos, le président Henri Konan Bédié ne compte que sur vous les jeunes. Allons au combat avec le président Bédié. Car, il ne mérite pas ce qui lui arrive… Restons soudés...», a lancé Kamagaté Ibrahima. Avant d’ajouter: «le Pdci ne peut pas être divisé. On ne peut pas militer dans deux partis à la fois. Celui qui ne veut pas rentrer dans les rangs, sera purement et simplement remplacé. Par ailleurs, le Pdci va saisir toutes les mains tendues et va aussi, tendre la main à d’autres groupements politiques. Je demande à la Jpdci de saisir les mains tendues pour faire d’autres coalitions. Prenez aussi, des initiatives. Le pouvoir est à notre portée».

Le président de la Jpdci urbaine ne dira pas le contraire. «Nous ferons en sorte que le Pdci reprenne le pouvoir en 2020. Pour nous, le Rhdp n’est plus d’actualité», a-t-il promis. Avant de réclamer la réforme de la Commission électorale indépendante (Cei). Car, dira-t-il, «tous les partis qui se sont fondus dans le parti unifié ne doivent plus avoir individuellement de représentant à la Cei. Par souci d’équilibre».

Allant toujours dans le sens, le député d’Attiégouakro, Marius Konan, a indiqué que le Pdci a déjà le respect des Ivoiriens. «Faisons en sorte de gagner leur estime». Koné Drissa, membre du bureau politique, lui, a demandé au président Bédié de tenir bon. «Nous lui demandons d’ordonner et nous exécuterons». Il a aussi appelé tous les militants Pdci qui estiment qu’ils se sont trompés dans les premiers instants, en soutenant le parti unifié, de rejoindre «la famille Pdci», pendant qu’il est encore temps. 

Achille Gnahoré, président des parlements et agoras de Côte d’Ivoire, a, pour sa part, affirmé qu’il est venu apporter son soutien à Henri Konan Bédié et au Pdci-Rda. «Par ignorance, nous l’avons insulté, critiqué dans les agoras et parlements. Mais nous venons de tout comprendre… Dites au président Bédié que le combat qu’il mène n’est pas seulement celui du Pdci-Rda. Mais celui de tous les Ivoiriens. Dites au président Bédié de ne pas lâcher prise, car nous sommes tous avec lui. Dites-lui qu’il a des soutiens et non des moindres».

CASIMIR DJEZOU 

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  CASIMIR DJEZOU
Lu 637 fois Dernière modification le dimanche, 22 juillet 2018 11:35