Municipales: Il faut une thérapie de choc à Abobo, selon Mandjoba
  • Accueil
  • Politique
  • Municipales: Il faut une thérapie de choc à Abobo, selon Mandjoba

Municipales: Il faut une thérapie de choc à Abobo, selon Mandjoba

vendredi, 19 avril 2013 18:56

Municipales: Il faut une thérapie de choc  à Abobo, selon Mandjoba

 

Le Dr Mandjoba Dirabou Albéric, candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-rda), à la mairie d’Abobo, a clos ses meetings ce jeudi. C’était au stade de la Sogefiha, dans la commune d’Abobo, en présence de M. Yobouet Lazare, représentant le Président Aimé Henri Konan Bédié.

 

A l’issue de deux semaines de campagne sur le terrain en vue de son élection à la tête de la mairie, le candidat  Mandjoba Dirabou Albéric, se dit confiant.

 

Selon lui, Abobo a été érigé en commune de plein exercice en 1980, mais jusque-là, « cette ville est à la recherche de ses repères. Il faut une thérapie de choc pour la commune », indique le candidat du Pdci.

 

M. Mandjoba a rappelé les grands chantiers qu’il compte mettre en œuvre. Il s’agit de l’assainissement, la voirie, l’accès à l’eau potable et à l’électricité, et l’emploi des jeunes, des femmes et des projets générateurs de revenus.

 

Il se propose également de s’occuper de la sécurité, la santé pour tous et la protection mère-enfant, des handicapés physiques et des personnes âgées.  Il a surtout remercié les autres candidats pour la campagne apaisée dans la commune.

 

Mais avant, les jeunes, les femmes et les partis alliés (Fpi, Udcy, Rpp, Udpci et le Pit), ont pris l'engagement ferme de porter le candidat Mandjoba Dirabou Albéric, à la tête de la commune d’Abobo au soir du 21 avril prochain.

 

Quant à M. Yobouet Lazare, il a, au nom du Président Bédié, traduit le « yako » traditionnel aux  populations d’Abobo qui ont tant souffert de la crise post-électorale. Et leur a demandé de tout mettre en œuvre afin qu’au soir du 21 avril, Mandjoba Dirabou Albéric, soit élu maire de la commune d’Abobo.

 

Franck YEO

Correspondant Municipale

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Théodore Kouadio
Lu 1410 fois Dernière modification le vendredi, 19 avril 2013 21:32