• Accueil
  • Politique
  • Lutte contre les armes légères: Les États membres de la Cedeao harmonisent leurs stratégies

Lutte contre les armes légères: Les États membres de la Cedeao harmonisent leurs stratégies

mercredi, 13 juin 2018 15:59
Lutte contre les armes légères: Les États membres de la Cedeao harmonisent leurs stratégies Crédits: DR

La Convention de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) sur les armes légères et de petit calibre, leurs munitions et autres matériels connexes, adoptée à Abuja ( Nigeria) le 14 juin 2006, accorde une attention particulière à la gestion et à la sécurité des stocks d’armes en son article 16.

Elle exhorte les États membres à prendre des mesures allant dans ce sens. A cet effet, une réunion de coordination des personnels en charge de la sécurité physique et de la gestion des stocks d’armes et de munitions dans les États membres de la Cedeao s'est tenue, à Ivotel d’Abidjan-Plateau, les 7 et 8 juin 2018. Ce séminaire a pour objectif d’harmoniser et d'élaborer les stratégies de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre dans cet espace régional.

De fait, tout en invitant la commission de la Cedeao à apporter un soutien technique et financier aux États membres dans la mise en œuvre de la convention, l’article 25 charge également le président de ladite Commission d’élaborer un plan d’action définissant les principales activités, au chapitre desquelles figure le renforcement de la gestion et la sécurisation des stocks d’armes et munitions.

Lors de la cérémonie d’ouverture de ses assises, Ahoba Joseph, représentant le commissaire des affaires politiques, paix et sécurité de la Commission Cedeao, a indiqué que la « feuille de route » dresse un état des lieux de la sécurisation des stocks d’armes dans la région, en tenant compte des menaces et défis majeurs liés à cette problématique. C’est de ce constat qu’une série d’actions devra être envisagée par cette organisation.  Cette feuille de route se décline en un ensemble d’activités visant la gestion des stocks d’armes.

Le même constat a été fait par le général Emilio Costa, représentant le Représentant permanent de la Cedeao en Côte d’Ivoire, Kouadio Yao, président de la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre ( Comnat-Alpc), représentant le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, au nom du gouvernement ivoirien, s’est réjoui de la tenue de ces assises en terre ivoirienne.

Étant donné que les résultats attendus permettront de trouver des solutions durables sur la question relative à la sécurité physique et la gestion des armes et munitions. Afin que vive la paix et la sécurité dans chaque État de l’espace communautaire.

Ce séminaire a été organisé par la Direction de maintien de la paix et de la sécurité régionale de la Cedeao, en collaboration avec la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre (Comnat-Alpc) de Côte d’Ivoire, appuyé financièrement par l’Union européenne.

ALFRED KOUAME
CORRESPONDANT

Rate this item
(0 votes)
Written by  ALFRED KOUAME
Read 308 times Last modified on mercredi, 13 juin 2018 16:54