Koumassi: Un scrutin calme dans l’ensemble

dimanche, 21 avril 2013 21:06

Koumassi: Un scrutin calme dans l’ensemble 


Considéré comme une zone rouge de ces municipales, le scrutin s’est plutôt bien déroulé dans l’ensemble dans la commune de Koumassi. Lycée municipal (Koumassi 05), groupe scolaire Bon Samaritain, groupe scolaire Saint Benoit (Quartier Divo), Koumassi Nord-Est (Ecole étages), Epp municipale 1 dénommé  « école Guei Benoît », Epp Lac, …. En tout cas, partout où nous sommes passés, aucun  incident majeur n’a été enregistré. 


« Le bureau est ouvert depuis 7h30 et tout se passe normalement. Nous ne sommes pas submergés. Les électeurs viennent à leur rythme mais le scrutin se déroule normalement », confie Mlle Guindo Assetou, présidente du bureau de vote 01, au groupe scolaire Bon samaritain. Dans ce bureau de vote où 360 électeurs sont inscrits une cinquantaine avait déjà voté à notre passage à 10h 44mn.


Quelques irrégularités à signaler, tout de même. La plupart des bureaux ont ouvert à 8 heures au lieu de 7 heures. Cette situation s’explique par le retard des agents et/ou du matériel dans les bureaux de vote. « Nous  avons commencé à 8 heures parce que certains agents sont arrivés en retard », confie M. Goré Yao, président du bureau de vote 02 au groupe scolaire Saint Benoît.  « Nous aussi avons commencé avec un peu de retard (8h 13) parce que nos bureaux ont été délocalisés », relève M. Ouattara Ali, président du bureau de vote 13 Epp Baradji (délocalisé à l’Epp étage). 


En niveau de la sécurité, rien à signaler. La police nationale a déployé au moins deux agents dans chaque lieu de vote. En ville, les éléments de la gendarmerie nationale et des forces onusiennes effectuent des patrouilles. « C’est vrai qu’on ne peut avoir un scrutin sans incident mais pour l’heure tout se passe bien. Il y a quelques chocs, mais vite réglés. Notamment, des représentants de la commission électorale indépendante (Cei) qui sont contestés pour leur accointance avec des candidats, des électeurs sans carte qui se présentent à des bureaux, des suspicions entre des camps opposés.  Toutefois, ce  que nous craignons c’est la proclamation des résultats »,  nous a confié un agent de la police nationale qui a requis l’anonymat.


Le seul incident  a été enregistré à l’Epp Municipale 2 dénommée « Ecole Mondon » situé sur le boulevard du Gabon. En effet, la visite d’un candidat en ce lieu aux environs de 13 h 00 a été bruyamment contestée par les partisans du camp opposé. Il a fallu l’intervention de la police et la gendarmerie aidées par les forces onusiennes pour apaiser les tensions.


Rappelons que Koumassi compte 382 bureaux de vote (194 Koumassi 1 et 188 bureaux à Koumassi 2).


Eugène YAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rate this item
(0 votes)
Written by  Eugène YAO
Read 1619 times Last modified on dimanche, 21 avril 2013 21:13