• Accueil
  • Politique
  • Koumassi/Cissé Bacongo rassure: ‘’Les déguerpis seront recasés’’

Koumassi/Cissé Bacongo rassure: ‘’Les déguerpis seront recasés’’

vendredi, 01 mars 2019 13:13
Koumassi/Cissé Bacongo rassure: ‘’Les déguerpis seront recasés’’ Crédits: DR

Après 100 jours passés à la tête de la mairie de Koumassi, le député-maire, Cissé Ibrahim Bacongo, a tenu son premier conseil municipal. C’était le 27 février 2019 à la salle des mariages de ladite mairie. Sur les 50 conseillers, 46 étaient présents.

Une occasion pour lui de faire le point des travaux engagés dans la commune depuis son accession à la tête de la mairie. Ce premier conseil a permis au maire Cissé Bacongo de présenter de son programme triennal (2019, 2020 et 2021) et également les dix (10) différentes commissions qui auront la charge de dérouler son programme, et l'examen et l'adoption du budget primitif pour l'exercice 2019.

Le maire a saisi l'occasion pour indiquer que tous ceux qui ont été déguerpis dans le cadre du vaste programme d'assainissement et d'embellissement de la commune, ne seront pas des laissés pour compte. "Tous seront recasés", a-t-il promis.

D'ailleurs des actions sont en cours dans la commune. « Une partie des occupants du ‘’Djassa’’ (black market) qui avaient été déguerpis, ont été logés dans 49 magasins non occupés au 1er étage du marché Djè Konan", a-t-il révélé. Aussi des démarches sont en cours pour leur octroyer l'espace de l'ex-station Corlay (près du grand-carrefour de Koumassi).

Quant aux transporteurs qui occupent les grands carrefours, ils seront délocalisés sur le site de l’ancienne fourrière de Koumassi (face de la gare Utb). Ce site a été agrandi et des travaux sont en cours pour accueillir les nouveaux occupants. Ceci pour libérer le grand carrefour qui fera l'objet d'embellissement.

Les vendeurs de bois qui occupaient les alentours du cimetière ont été déplacés temporairement vers le terminus 25 en attendant de rejoindre le site de l'ex-Onuci, au Terminus du bus 25. Ceci pour créer une bourse du bois à Koumassi. Les vendeurs de fers et autres propriétaires de quincaillerie qui encombrent le boulevard du Gabon (ligne du bus 32 et 92) devront également être logés sur un nouveau site. Les femmes du marché "Gourou" (face Utb) et "Bori Bori Logo" sur le boulevard du Cameroun (ligne 11) ont été déguerpis mais seront relogés.

Cissé Bacongo a aussi annoncé que les travaux se poursuivent du côté de Koumassi-Remblais où un délai a été donné aux propriétaires de garage anarchique, de libérer les rues et autres trottoirs. « 80% des garages du quartier remblais sont sur la route », explique-t-il. Un site est également à l'étude pour les regrouper dans un espace.

Pour le maire Cissé Ibrahim Bacongo, l'objectif est de faire en sorte que « les voies soient libérées pour faciliter la circulation, mais aussi pour mettre à exécution son slogan de campagne ‘’Koumassi autrement c'est possible’’ ».

E.Y.

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  E.Y.