Justice: Après 10 ans de fermeture, le camp pénal de Bouaké a rouvert ses portes

dimanche, 30 mars 2014 10:07
près 10 ans de fermeture, le camp pénal de Bouaké a rouvert ses portes près 10 ans de fermeture, le camp pénal de Bouaké a rouvert ses portes Crédits: DR

[30-03-2014. 11h00] Toutefois, Gnénéma Coulibaly a annoncé que le gouvernement continuera sa politique de construction de prisons à travers le pays. « Dix nouvelles prisons d’une capacité de 300 à 400 places verront le jour », a-t-il avoué.

Justice: Après 10 ans de fermeture, le camp pénal de Bouaké a rouvert ses portes

Gnénéma Coulibaly, Garde des sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’homme et des Libertés publiques était à Bouaké en fin de semaine, pour procéder à la réouverture officielle du fameux camp pénal de Bouaké fermé près d’une dizaine d’années du fait de la longue crise politico-militaire qu’a traversée la Côte d’Ivoire.

Pour le Garde des sceaux, cette réouverture vient renforcer les capacités d’accueil de nos prisons. Car, comme il l’a révélé lui-même, le camp pénal de Bouaké peut accueillir entre 1500 et 2000 repris de justice. « Ce camp pénal réputé pour sa haute sécurité aura pour vocation, surtout, de recevoir les plus grands bandits de notre pays », a-t-il précisé.

Toutefois, Gnénéma Coulibaly a annoncé que le gouvernement continuera sa politique de construction de prisons à travers le pays. « Dix nouvelles prisons d’une capacité de 300 à 400 places verront le jour », a-t-il avoué.

Bien avant, Amoakon Ahouzou, le régisseur de ladite prison a tenu à féliciter le Garde des sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’homme et des Libertés publiques pour avoir fait de la réouverture de cette structure pénitentiaire l’une de ses priorités.

En plus du camp pénal, il faut noter que les maisons de fonction du personnel ont été également réhabilitées. D’ailleurs, pour faciliter le travail du personnel, le ministre a mis à sa disposition un véhicule sécurisé baptisé « Air camp pénal » pour le transport des détenus.

Avant de quitter les lieux, Gnénéma Coulibaly a fait une visite guidée. Le bref séjour à Bouaké du ministre lui a permis de présider la remise officielle des annexes du tribunal de première instance de Bouaké.

De nouveaux locaux qui ont été financés par l’Usaid. C’est la raison pour laquelle, le ministre Gnénéma Coulibaly avait à ses côtés, l’ambassadeur des Usa.


Charles Kazony
Correspondant régional