Relèvement du cautionnement à la présidentielle: La CEI dément tout - Fraternité Matin

Relèvement du cautionnement à la présidentielle: La CEI dément tout

mardi, 14 mars 2017 16:08
Me Victoire Alley Porte-parole de la Commission électorale indépendante Me Victoire Alley Porte-parole de la Commission électorale indépendante

"La Commission électorale indépendante dément formellement ces informations", a-t-elle rectifié dans un communiqué.

Relèvement du cautionnement à la présidentielle: La CEI dément tout

La porte-parole de la Commission électorale indépendante a, dans un communiqué publié ce mardi 14 mars, démenti certaines allégations faites par plusieurs médias nationaux, quant au relèvement des cautions lors des élections présidentielle et législatives.

"La Commission électorale indépendante dément formellement ces informations", a-t-elle rectifié dans un communiqué.

Ces médias ont relayé les 11, 12,13 et 14 mars, l'information selon laquelle: "la Commission électorale indépendante (Cei) aurait proposé, au cours de son atelier d’évaluation des activités électorales de 2016, tenu à Grand-Bassam du 6 au 9 mars 2017, le relèvement du cautionnement de 20 millions de Fcfa à 50 millions de Fcfa, s’agissant de l’élection du Président de la République et de 100 000 Fcfa à 1 000 000 Fcfa, pour ce qui est de l’élection des députés à l’Assemblée nationale".



Ci-dessous l'intégralité du document

Les 11, 12,13 et 14 mars 2017, plusieurs médias nationaux ont publié un article selon lequel la Commission Électorale Indépendante (CEI) aurait proposé, au cours de son atelier d’évaluation des activités électorales de 2016, tenu à Grand-Bassam du 06 au 09 mars 2017, le relèvement du cautionnement de 20.000.000 F CFA à 50.000.000 F CFA, s’agissant de l’élection du Président de la République et de 100.000 F CFA à 1.000.000 F CFA, s’agissant de l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale.

Elle aurait également souhaité, selon ces médias, que la recevabilité de la candidature à l’élection du Président de la République soit conditionnée au dépôt de 250 signatures d’élus et de Chefs coutumiers. La Commission Électorale Indépendante dément formellement ces informations.

L’atelier qui, du reste, visait à évaluer le processus électoral de 2016 marqué par la Révision de la Liste Électorale (RLE 2015), le Référendum et l’Élection des Députés à l’Assemblée Nationale, n’a, à aucun moment, recommandé la modification, encore moins l’augmentation des cautionnements exigés pour les différents scrutins. Une telle recommandation n’a jamais figuré au nombre de celles formulées par ledit atelier au terme de ses travaux. Ces recommandations ont d’ailleurs été lues en présence de la presse lors de la cérémonie de clôture.

La Commission Électorale Indépendante en appelle au sens de responsabilité des journalistes quant au traitement des informations relatives aux questions électorales. Par ailleurs, la Commission Électorale Indépendante rassure la communauté nationale et internationale qu’elle œuvre chaque jour à la consolidation de l’expression démocratique en Côte d’Ivoire et n’entend pas déroger à ce principe.

Fait à Abidjan, le 14 mars 2017
Me Victoire Alley
Porte-parole

 

 

 

 

 

Rate this item
(0 votes)
Written by  Me Victoire Alley Porte-parole CEI
Read 449 times Last modified on mardi, 14 mars 2017 16:36

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.