• Accueil
  • Politique
  • Minusma: Une mission de l’Onu inspecte le matériel avant le déploiement

Minusma: Une mission de l’Onu inspecte le matériel avant le déploiement

vendredi, 17 février 2017 15:35
Minusma: Une mission de l’Onu inspecte le matériel avant le déploiement Crédits: Alain Zama

En présence des lieutenants-colonels Koffi Daniel de la Division logistique et Kouadio Denis du Bureau des opérations extérieures de l’État-major général des armées, les experts de onusiens ont inspecté tour à tour trois niveaux de matériels. A savoir, les conteneurs, les véhicules et les engins.

Minusma: Une mission de l’Onu inspecte le matériel avant le déploiement

Tout est fin prêt pour que l’armée ivoirienne se déploie sur le théâtre des opérations au Mali. Une mission des Nations unies a effectué une inspection des moyens de la compagnie de protection de la Mission multidimensionnelle intégrée des nations unies au Mali (Minusma).

La délégation des trois experts onusiens conduite par Kidal Francis de la section Transport de l’Opération des nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), est venue vérifier l’état des matériels avant leur enlèvement pour le Mali. La visite a eu lieu le 16 février 2017, à l’Établissement général et des services du ministère de la Défense et au 1er Bataillon d’Akouédo.

En présence des lieutenants-colonels Koffi Daniel de la Division logistique et Kouadio Denis du Bureau des opérations extérieures de l’État-major général des armées, les experts de onusiens ont inspecté tour à tour trois niveaux de matériels. A savoir, les conteneurs, les véhicules et les engins.

Au nombre de 11, les conteneurs contiennent les matériels de laverie, de cuisine, de transmissions et de communication, d’habillement, de couchage, de casernement et d’ameublement. A ceux-là s’ajoutent les conteneurs frigorifiques, les générateurs autonomes d’énergie et les groupes électrogènes. Les véhicules, quant à eux, sont essentiellement composés de jeeps, de camions de transport des troupes, de camions de citernes à carburant et à eau. Et les engins blindés ‘’Saxon’’ pour le transport des troupes en milieu hostile.

Pour M. Kidal Francis, la section Transport de l’Onuci est venue pour les dernières vérifications avant l’enlèvement définitif du matériel vers le Mali. Ce matériel devra précéder le contingent ivoirien attendu en terre malienne les jours prochains.

La mission de la compagnie de protection, forte de 150 hommes et femmes répartis en une section de commandement, trois sections d’infanterie et un peloton blindé, est de protéger le camp Super (où est aussi installé un Dlao français) et l’aéroport de Tombouctou, d’assurer le contrôle des différents accès du camp onusien, d’intervenir à proximité du camp ou dans la zone de Tombouctou soit pour neutraliser un élément ennemi, soit pour intercepter tout élément qui attaquerait une emprise de l’Onu.Cette compagnie a été créée en 2013 et elle a stationné pendant sa montée en puissance au camp Akouédo. Les soldats ivoiriens ont été formés par des coopérants français et mis au niveau onusien (règles d’engagement, règles de comportement, maîtrise des procédures logistiques des Nations unies).

L'unité ivoirienne avait été inspectée le 1er juillet 2016 par quatre experts onusiens venus de New-York. Maintenant équipée de tous ses moyens, la compagnie de protection sera envoyée au Mali dans les prochains jours.


Alain Zama
Correspondant communal
 

Rate this item
(0 votes)
Written by  Alain Zama
Read 648 times Last modified on vendredi, 17 février 2017 15:55