Police: La ComNat-Alpc annonce la réhabilitation des armureries détruites

Police: La ComNat-Alpc annonce la réhabilitation des armureries détruites

jeudi, 16 février 2017 13:08
Police: La ComNat-Alpc annonce la réhabilitation des armureries détruites Crédits: Eugène Yao

Pour le secrétaire général de la ComNat, c’est un partenariat de raison entre sa structure et la police nationale. C’est à juste titre qu’il a tenu à exprimer son infinie gratitude au Japon et le Pnud pour leur soutien constant au gouvernement ivoirien.

Police: La ComNat-Alpc annonce la réhabilitation des armureries détruites

« La Commission nationale de lutte contre les armes légères et de petits calibres (ComNat-Alpc) et ses partenaires vont réhabiliter au moins deux nouvelles armureries qui ont été détruites lors des récentes mutineries », a annoncé le commissaire divisionnaire, Léon Djokouéhi, secrétaire exécutif de la ComNat-Alpc. C’était le 15 février, à l’occasion de la cérémonie de remise officielle à la police nationale du système de gestion informatisée de ses armes par ladite structure grâce à l’appui du Japon à travers le Pnud.

Le commissaire divisionnaire Léon Djokouéhi, représentant le préfet-hors grade, Kouadio Yao, président de cette institution, a rappelé qu’après la crise post-électorale, la plupart des sites de stockage des armes et munitions, qui étaient déjà dans un mauvais état, ne respectaient pas les normes de sécurité. Aussi, les armureries ont été cassées et pillées. Des armes et munitions ont été emportées. Il a également ajouté qu’il existe des armes non encore marquées que la ComNat se propose de procéder au marquage.

Pour le secrétaire général de la ComNat, c’est un partenariat de raison entre sa structure et la police nationale. C’est à juste titre qu’il a tenu à exprimer son infinie gratitude au Japon et le Pnud pour leur soutien constant au gouvernement ivoirien.

« Aussi longtemps que la gestion et le traçage des armes utilisées par nos forces seront approximatifs, la lutte contre la circulation des armes sera vaine. L’insécurité et l’instabilité de nos États seront une réalité avec laquelle nous serons obligés de composer. Les nouvelles menaces sont à nos portes si ce n’est à l’intérieur de nos États or ces nouvelles menaces ne sont possibles qu’à cause des armes de petits calibres. Aucun terroriste n’utilise une autre arme que les armes légères et de petits calibres. Tous les dégâts que vous avez vu l’ont été que par l’usage des Alpc », a-t-il regretté.

Le commissaire divisionnaire major Youssouf Kouyaté, directeur général de la police nationale, s’est félicité du dispositif de sécurité nouvellement acquis par ses forces,  tout en espérant que la collaboration avec les partenaires financiers et techniques  se poursuive au bénéfice des populations.


Eugène YAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Rate this item
(0 votes)
Written by  Eugène Yao
Read 324 times Last modified on jeudi, 16 février 2017 13:29