• Accueil
  • Politique
  • Intervention militaires en Côte d’Ivoire : L’opération « Coup de mains » de la Force française

Intervention militaires en Côte d’Ivoire : L’opération « Coup de mains » de la Force française

samedi, 20 avril 2019 13:26

Outre les interventions militaires, la Ffci donne souvent à la population ce qu’elles appellent des « coups de main ». Ce fut le cas, lorsque ses services sont allés en renfort à des pompiers ivoiriens débordés, qu’ils ont aidés à circonscrire un incendie difficile qui ravageait une usine de produits chimiques à Abidjan.

Ses soldats du feu furent sollicités lors d’un autre incendie qui s’était déclaré au marché d’Abobo. Récemment, les soldats de la Ffci ont été sollicités en urgence par la cellule de crise de l’aéroport pour jeter un dispositif sécuritaire afin de geler le théâtre du crash d’un Antonov sur les plages de Port-Bouët, à Gonzagueville.

La Ffci sait joindre l’utile à l’agréable. Elle a, à son actif, plusieurs actions « civilo-militaires ». Ce sont, par exemple, des distributions de kits scolaires ou de matériels sportifs aux clubs.

Les soldats français, quelquefois, refont des pistes. Ils ont contribué, aux côtés des Faci, à réhabiliter la piste d’Abouabou. La force a parfois des initiatives d’ordre humanitaire, notamment des campagnes médicales au profit des populations. La base de Port-Bouët ouvre souvent ses portes de temps en temps aux riverains.

Benoît HILI

Rate this item
(4 votes)
Écrit par  Cheickna Dabou