Francophonie: Louise Mushikiwabo veut réformer l’institution

mardi, 09 juillet 2019 19:21

Le vice-Président, Daniel Kablan Duncan et la secrétaire générale de l’Oif ont eu des échanges ce mardi 9 juillet.

Le vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, a reçu en audience, hier, au Palais présidentiel au Plateau, Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (Oif).

Les échanges ont porté sur la vision de cette dernière pour l’Oif. Le successeur de Michaëlle Jean a, en effet, fait savoir au vice-Président sa volonté de réformer l’institution non seulement en réorientant ses missions, mais aussi en lui impulsant une dynamique nouvelle qui lui permettrait d’être plus efficace.

Plus concrètement, Louise Mushikiwabo dit vouloir faire évoluer la Francophonie en la faisant passer d’une Francophonie des Etats  à une Francophonie des peuples.

Il s’agit pour elle de faire en sorte qu’elle ne soit plus exclusivement une affaire des Etats, mais qu’elle devienne une institution dans laquelle les différents peuples qui la composent se reconnaissent.

Elle entend donc faire en sorte que ces derniers s’approprient les valeurs de solidarité, de démocratie, des droits de l’homme, etc. Pour y parvenir, l’ex-ministre des Affaires étrangères du Rwanda met un accent particulier sur la jeunesse et l’alphabétisation.

Autres points sur lesquels Louise Mushikiwabo s’est entretenue avec Daniel Kablan Duncan, c’est la coopération et la visibilité de l’Oif. La secrétaire générale de l’Oif entend donner plus de visibilité à la Francophonie dans les rencontres internationales et faire en sorte que cette institution devienne le creuset de la coopération Sud-Sud.

FRANCIS KOUAME

Rate this item
(1 Vote)
Écrit par  Kouika Bavane