Forces terrestres : Le Colonel- major Soumahoro Gaoussou, 7e commandant
  • Accueil
  • Politique
  • Forces terrestres : Le Colonel- major Soumahoro Gaoussou, 7e commandant

Forces terrestres : Le Colonel- major Soumahoro Gaoussou, 7e commandant

jeudi, 18 avril 2013 07:30

Nommé le 2 avril par le Chef de l’état, le nouveau commandant des forces terrestres a été investi, le 15 avril, par le chef d’état - major général des Frci, le général Soumaïla Bakayoko.

Le nouveau commandant des forces terrestres, le colonel major Soumahoro Gaoussou, a été investi par le chef d’état-major général (Cemg) des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), le général de corps d’armée, Soumaïla Bakayoko.

La cérémonie s’est déroulée le lundi 15 avril, à la place d’armes du commandement (ou état-major) des forces terrestres de l’ancien camp d’Akouédo. Le colonel major Soumahoro Gaoussou, qui est le 7e commandant de cette force, a été nommé à cette fonction le 2 avril 2013. Il a été promu colonel major le 1er août 2012.

Le colonel major Soumahoro Gaoussou est issu de la promotion Roger Frédéric Zinsou (85-87) de l’Ecole des forces armées (Efa) de Bouaké. Nommé sous-lieutenant le 1er octobre 1987, il est affecté comme instructeur au bataillon du génie 1988-89. De 1989 à1991, il est affecté au bataillon d’artillerie sol-air où il occupe la fonction de commandant de batterie.

En 1992, il est affecté au 2e bataillon d’infanterie où, entre-temps promu capitaine, il occupe les fonctions de chef de section puis commandant de compagnie jusqu’en 1996. En 1997, il rejoint l’état-major des armées et y est promu commandant de la Compagnie de commandement de quartier général (Ccqg).

Il obtient le grade de lieutenant-colonel le 1er octobre 2005, et est nommé conseiller militaire au cabinet du Premier ministre d’alors, Guillaume Kigbafori Soro (actuel président de l’Assemblée nationale).

Promu au grade de colonel, le 1er octobre 2006, il est nommé, le 1er août 2011, commandant en second des forces terrestres. En septembre 2011, il suit les cours de planification opérationnelle au Centre international Koffi Annan de maintien de la paix à Accra, au Ghana. 

Depuis le 15 avril, le colonel major Soumahoro Gaoussou succède, à la tête des forces terrestres, au général de brigade Touré Sékou (promu chef d’état-major général adjoint chargé des opérations) qui, lui-même, a succédé au général Détho Létoh Firmin à qui le général de brigade Adou Akafou avait passé le flambeau.

Ce dernier l’avait reçu du général de brigade Gbangbo Denis, à qui le colonel major Dekassan Douato Théodore l’avait transmis. C’est le premier commandant des forces terrestres de l’armée ivoirienne, le général de brigade Totui Marus, qui le lui avait confié.

Pascal Soro

 

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Pascal Soro
Lu 7022 fois Dernière modification le jeudi, 18 avril 2013 07:30