• Accueil
  • Politique
  • Ferké/cohésion sociale: 27 moniteurs et relais communautaires formés à la prévention de conflits

Ferké/cohésion sociale: 27 moniteurs et relais communautaires formés à la prévention de conflits

dimanche, 19 mai 2019 10:18
Ferké/cohésion sociale: 27 moniteurs et relais communautaires formés à la prévention de conflits Crédits: DR

L’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (Oscs) a tenu du 16 au 18 Mai 2019 à Ferkessédougou un atelier de formation des relais communautaires et des moniteurs de ladite localité.

Cet atelier dont l’objectif était de renforcer les capacités de 27 agents communautaires porte successivement sur la technique des causeries éducatives, la prévention des conflits, la promotion du genre et la cohésion sociale.

Ces 27 relais communautaires et moniteurs ont été formés de façon spécifique à la prévention, à la gestion pacifique des conflits, et aussi à la cohésion sociale, autour de 6 modules à savoir : le mécanisme d’alerte précoce de l′Oscs, l’alerte précoce et prévention des conflits, le dynamique de pouvoir entre hommes et femmes, la cohésion sociale, les violences basées sur le genre et la technique de causeries éducatives.

Pour M. Eugène Bilé, chef du département de la communication et des relations extérieures au sein de l′Oscs, le ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté à travers son outil de veille attache du prix à cette activité. Aussi, a-t-il rappelé que la ministre, le professeur Mariatou Koné ne ménage aucun effort pour permettre à cet outil d’être de plus en plus efficace.

« Vu que l’édification de la cohésion sociale et de la paix est une œuvre difficile, nous apprécions votre engagement à contribuer à la pacification des relations entre les membres de nos communautés », s’est-il adressé aux séminaristes. Et d’ajouter : « Accepter de se former pour en retour sensibiliser les autres à la prévention des conflits et à la cohésion sociale est d′ autant plus noble que c’est dans les esprits qu’il faut bâtir les digues contre la violence, les affrontements et la guerre ».

Ces relais communautaires de Ferkessédougou ont été encouragés à aller à la rencontre des populations pour échanger avec elles sur ces thématiques importantes afin de prévenir les incidents, les crises et les conflits.

CP

 

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Edouard Koudou