• Accueil
  • Politique
  • Electricité, port sec de Ferkessédougou, inclusion financière, Tnt : Voici les mesures prises par le gouvernement

Electricité, port sec de Ferkessédougou, inclusion financière, Tnt : Voici les mesures prises par le gouvernement

mercredi, 15 mai 2019 17:27
Electricité, port sec de Ferkessédougou, inclusion financière, Tnt : Voici les mesures prises  par le gouvernement Crédits: DR

Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a présidé, le mercredi 15 mai 2019, au Palais présidentiel, le quinzième Conseil des ministres de l’année.

Rendre meilleur le quotidien des Ivoiriens. Le Conseil des ministres d’hier est resté dans le cap fixé par le Président de la République, Alassane Ouattara, qui a décrété l’année 2019 ‘’année du social’’. Un social hardi qui transformera dans un laps de temps la vie des Ivoiriens. De nombreuses décisions sont prises pour atteindre cet objectif. Hier, le gouvernement a décidé de mettre un accent particulier sur la fourniture de l’électricité dans la commune d’Abobo et dans la ville d’Anyama. Il est prévu dans les prochains mois, la construction d’un poste de transformation. ‘’Le Conseil a adopté un décret portant déclaration d’utilité publique d’une parcelle de terrain d’une superficie de 06 hectares 1 are 71 centiares, située à Yapokoi, commune d’Anyama (District d’Abidjan). Ce décret intervient en prévision de la réalisation, par la Société Côte d’Ivoire Energies, sur la parcelle de terrain sus-indiquée, d’un poste de transformation électrique de 225 KV prévu pour le renforcement de la fourniture d’électricité dans les communes d’Abobo et d’Anyama’’, a indiqué le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré, à la salle mosaïque de la Présidence, lors du point presse qui sanctionne chaque Conseil des ministres.

Le porte-parole du gouvernement a également annoncé que le site sur lequel sera construit le port sec de Ferkessédougou a été identifié. Un décret a été adopté, hier, a indiqué le ministre Sidi Touré. Il porte déclaration d’utilité publique le site ‘’du projet du port sec de Ferkessédougou d’une superficie de 732 hectares 45 ares 76 centiares, située dans la Commune de Ferkessédougou. Ce décret intervient dans le cadre du démarrage des travaux du port sec de Ferkessédougou qui permettra de créer une zone économique de développement au nord du pays afin de mettre en valeur les potentialités économiques des Districts des Savanes et du Zanzan et de tirer un meilleur profit de celles des régions frontalières de Sikasso, au Mali et de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso’’. Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, le gouvernement a entendu et adopté une communication relative à la Stratégie nationale d’inclusion financière (Snif) 2019-2024. Il s’agit de favoriser l’accès aux services financiers des populations vulnérables : ‘’Le Conseil a adopté une communication relative à la stratégie nationale d’inclusion financière (Snif) 2019-2024. En cohérence avec la stratégie régionale d’inclusion financière de l’Uemoa, la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière 2019-2024 s’articule autour de l’insertion des couches sociales défavorisées dans le tissu économique à travers la mise en place de services financiers adaptés offrant des conditions soutenables autant pour les offrants que pour les bénéficiaires. Il s’agit plus spécifiquement d’améliorer l’accès, aux services financiers, des populations vulnérables et exclues, de promouvoir la finance numérique et de mettre en place un cadre fiscal et politique favorable à l’inclusion financière. La mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière permettra de porter le taux d’inclusion financière à 60% à l’horizon 2024 et de mobiliser ainsi davantage d’épargne nationale pour financer le développement de l’économie’’. Pour rappel, l'inclusion financière (ou finance inclusive) est l'offre de services financiers et bancaires de base à faible coût pour des consommateurs en difficulté et exclus des services traditionnels.

Autre décision prise par le gouvernement, hier, c’est la fixation du prix plafond des équipements de réception de la Télévision numérique terrestre (Tnt). ‘’Le Conseil a adopté un décret portant plafonnement du prix des équipements de réception de la Télévision Numérique Terrestre, en abrégé Tnt. En lien avec l’ordonnance portant exonération des droits de douane et de Tva sur les équipements nécessaires à la réception du signal de la Tnt, ce décret fixe des montants au-dessus desquels les kits de réception d’entrée de gamme de la Tnt ne peuvent être vendus aux populations. Ainsi, le prix du décodeur MPEG4/DVB-T2 d’entrée de gamme est fixé à dix mille (10 000) francs CFA et l’antenne UHF à six mille (6 000) francs CFA’’, a fait savoir le ministre Sidi Touré.  Rappelons ici que mercredi dernier, le gouvernement avait adopté une ordonnance qui portait exonération des droits de douanes et de la taxe sur la valeur ajoutée sur les équipements nécessaires à la réception du signal de la Tnt.

Au cours des échanges avec les journalistes, le ministre Sidi Touré a fait un bilan d’étape de la destruction du riz avarié. Sur les 18 000 tonnes, 10708 ont été détruites. Il a également fait savoir que les conclusions de l’enquête ont été transmises au Procureur de la République.

ETIENNE ABOUA

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Yeo Franck