Elections régionales : Les candidats de la région du Cavally optimistes pour le vote de dimanche
  • Accueil
  • Politique
  • Elections régionales : Les candidats de la région du Cavally optimistes pour le vote de dimanche

Elections régionales : Les candidats de la région du Cavally optimistes pour le vote de dimanche

samedi, 20 avril 2013 13:52

Les deux candidats comptent sur les autorités compétentes «pour que personne n’empêche personne d’aller voter librement».

800x600

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4

Elections régionales : Anne Oulotto et Dagobert Banzio optimistes dans le Cavally

 

«J’ai de réelles chances de remporter les élections régionales dans le Cavally. Ces chances, je les évalues à au moins 80%.» La candidate du Rdr aux élections régionales dans le Cavally affiche ainsi sa conviction que la majorité des électeurs lui accorderont leurs voix le 21 avril.

 

Mme Anne Désiré Oulotto que nous avons rencontrée à Yoya (un village de la commune de Bloléquin) dans la nuit du jeudi au vendredi, argumente que sa victoire vient de la bénédiction qu’elle a eue auprès des chefs de terre, chefs de canton et chefs de villages de la toute la région, depuis le lancement de la campagne à Guiglo.

 

En outre, déclare-t-elle, les leaders des cadres des départements de la région, Kéhi Boguinard (Guiglo), Oulaï Tiabass (Bloléquin), Tiéoulou Diéla Félix (Toulepleu), Désiré Gnonkondé (Taï), lui ont donné leur soutien.

 

Elle affirme avoir reçu aussi l’appui des cadres de la région, «toutes tendances politiques confondues : Rdr, Pdci-Rda, Udpci, Fpi et membres de La majorité présidentielle (Lmp).» Même les ressortissants de la région qui sont en exil, tel Marcel Gossio, se félicite Anne Oulotto, lui ont manifesté leur soutien. «Si je suis à la tête du Conseil régional du Cavally, nous pourrions organiser le retour de tous nos frères en exil au Liberia et ailleurs» envisage-t-elle .

 

Pour la candidate du Rdr, cette volonté de rassemblement et de réconciliation des fils et filles de la région a été l’autre facteur qui a motivé les populations à lui promettre leurs voix. Anne Oulotto estime que le scrutin sera apaisé. Elle compte pour autant sur les autorités compétentes «pour que personne n’empêche personne d’aller voter librement». Elle salue la campagne qui, selon elle, a été «belle et festive».

 

«La campagne n’a pas été difficile pour nous. Elle a même été bonne. Les choses se sont bien déroulées comme si tout avait été conçu longtemps en avance», déclare pour sa part le candidat du Pdci-Rda et de l’Udpci, Dagobert Banzio que nous avons rencontré dans la nuit du vendredi à samedi à Guiglo.

 

«Mais la région est vaste et nous n’avons pas pu aller partout ; alors qu’on nous y attendait. Mais c’est après notre victoire que nous pourrons aller saluer les localités que nous n’avons pu visiter pendant la campagne», annonce-t-il, confiant.

 

Cette victoire, explique-t-il, viendra de ce qu’il est fils de la région où il est né et a grandi. «Je suis du terroir. J’ai fait mon enfance et mon école primaire et secondaire dans ma région, j’y ai beaucoup de promotionnaires. En plus je maîtrise la langue…On me connaît dans tous les villages et partout où nous sommes passé, nous avons constaté une grande adhésion de la population à notre cause», révèle Dagobert Banzio.

 

Et de trancher : «ce ne serait pas surprenant si nous gagnions ces élections avec 70%.». Il pense que sa formation d’ingénieur des travaux publics colle bien avec le besoin en infrastructures des populations qui l’ont bien compris.

 

«Je n’ai aucune appréhension relative à la bonne tenue du scrutin», annonce le candidat du Pdci-Rda et de l’Udpci. Toutefois, précise-t-il, «ce que nous demandons aux forces de l’ordre et à l’administration est de jouer leur rôle de neutralité pour que la population puisse exprimer, en toute tranquillité et souveraineté, son choix.»

 

PASCAL SORO

Envoyé spécial dans le Cavally

 

Légende : Dagobert Banzio

(Photo : ABDOULAYE COULIBALY)   

    

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Théodore Kouadio
Lu 1013 fois Dernière modification le samedi, 20 avril 2013 14:26