Élections locales: La Plateforme des organisations de la société civile appelle à l'apaisement
  • Accueil
  • Politique
  • Élections locales: La Plateforme des organisations de la société civile appelle à l'apaisement

Élections locales: La Plateforme des organisations de la société civile appelle à l'apaisement

mercredi, 10 octobre 2018 16:56
Élections locales: La Plateforme des organisations de la société civile appelle à l'apaisement Crédits: E. Y.

La Plateforme des organisations de la société civile pour l'observation des élections en Côte d'Ivoire (Poeci) a dénoncé un environnement pré-électoral marqué par des tensions entre le Rhdp unifié et le Pdci.

Il s’agit de la désignation des candidats aux deux scrutins, du convoyage des électeurs, de l'ouverture prématurée de la pré-campagne, du manque de professionnalisme des membres de certaines commissions électorales locales, des divisions au sein des partis politiques de l'opposition. C'était au cours d'une conférence de presse organisée ce mercredi 10 octobre 2018, à Abidjan-Cocody. 

Aussi des actes de violence ayant occasionné des blessés, des actes de vandalisme sur des biens de candidats et des menaces ont été observés, notamment à Guiglo, Lakota, Abobo, au Plateau et à Koumassi. « Au regard de ce qui précède, la Poeci exprime ses inquiétudes et appelle à l'apaisement, au dialogue et à la concertation de tous les partis », a déclaré Dr Marie-Paule Kodjo, vice-présidente et porte-parole de cette organisation.

Dans le cadre de l'observation électorale, la Poeci annonce qu'elle procédera à une méthode de comptage rapide des voix dénommée «Pvt» pour les municipales et régionales du 13 octobre 2018.

« La Poeci a initié du 3 au 10 octobre, 34 formations sur toute l'étendue du territoire national afin d'outiller ses 762 observateurs et observatrices et 120 coordinateurs et coordinatrices sur l'observation des élections municipales et régionales par Pvt. Après son expérience réussie de l'observation de la présidentielle de 2015 et des législatives de 2016 par la méthode du comptage rapide des votes (Pvt), la Poeci reconduit cette méthodologie pour les élections locales du 13 octobre avec pour objectif de contribuer à des élections crédibles et apaisées, reflétant le choix des électeurs et électrices », a indiqué Dr Marie-Paule Kodjo, porte-parole de cette plateforme.

Pour ces élections, la Poeci se prépare à déployer près de 900 observateurs et observatrices. Ce qui lui permettra de couvrir les 107 départements, les 13 communes du District d'Abidjan et le District de Yamoussoukro. Parmi ces observateurs, il y a 67% de jeunes et 52% de femmes.

Un quartier général est ouvert dans un grand hôtel du 8 au 14 octobre 2018 pour recevoir en temps réel les aspects importants du vote sur toute l’étendue du territoire et se prononcer sur le taux de participation au niveau national.

E. Y.
Infos: une correspondance particulière

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  E. Y.
Lu 192 fois Dernière modification le mercredi, 10 octobre 2018 17:03