Élections: Fraternité Matin "compte satisfaire" tous les candidats
  • Accueil
  • Politique
  • Élections: Fraternité Matin "compte satisfaire" tous les candidats

Élections: Fraternité Matin "compte satisfaire" tous les candidats

mercredi, 17 avril 2013 18:06

« Nous sommes un journal de service public. Notre logique n’est pas de prendre position »

Élections: Fraternité Matin "compte satisfaire" tous les candidats

 

Le directeur général de Fraternité Matin, Venance Konan, dit faire le maximum pour que tous les candidats en lice pour les élections municipales et régionales, soient satisfaits. Ces mots ont été prononcés lors d’une visite d’une délégation du Conseil supérieur de la communication (Csc) du Burkina Faso, dans les locaux du groupe de presse, ce mercredi 17 avril 2013.

 

Répondant aux préoccupations de la délégation burkinabé, conduite par Mme Habibata Koulidiati Touré, à savoir la planification de la couverture médiatique des élections locales par le quotidien d’État, Venance Konan a indiqué: « nous sommes un journal de service public. Notre logique n’est pas de prendre position », malgré quelques critiques faites par certains candidats.

 

Quant au directeur de développement adjoint des rédactions, Abel Doualy, il a expliqué de façon concise l’organisation mise en place par l’organe, afin d’être sur toute l’étendue du territoire pour couvrir les campagnes.

 

Selon lui, tous les journalistes de la rédaction se sont impliqués, y compris les 25 correspondants régionaux présents sur l'ensemble du pays. Ce qui a fait dire à la présidente du Conseil d’administration de Fraternité Matin, Mme Zunon Kipré: « Fraternité Matin est le journal qui a le plus d'expérience en matière d’élection ». Elle en veut pour preuve les observations faites par la Cei, l’Onuci, les grandes chancelleries durant les dernières consultations.

 

Le porte-parole de la délégation du Csc du Burkina Faso, Ouédraogo Arnaud, a été impressionné par la mobilisation des responsables de l’organe ets’est félicité du travail des journalistes de l'organe pour ces élections.

 

 

Car, selon lui, la couverture des campagnes au Burkina Faso, contrairement au quotidien d’État ivoirien, consiste à insérer dans le journal gouvernemental, les messages des candidats relevés lors des campagnes. La visite d'Abidjan va donc leur permettre de s’inspirer du modèle de Fraternité Matin en matière de couverture d'élections.

 

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Kamagaté Issouf
Lu 1006 fois Dernière modification le mercredi, 17 avril 2013 20:17