Élections du 13 octobre: La Jpdci demande un report

Élections du 13 octobre: La Jpdci demande un report

vendredi, 14 septembre 2018 13:17
Valentin Kouassi, président de la jeunesse urbaine du Pdci. Valentin Kouassi, président de la jeunesse urbaine du Pdci. Crédits: DR

Président de la jeunesse urbaine du Pdci, Valentin Kouassi a appelé, hier, à une réforme de la Commission électorale indépendante (Cei) et a requis un report des élections locales du 13 octobre.

« Un sit-in des jeunes est prévu devant le siège de la Commission électorale indépendante dans les plus brefs délais, pour exiger la réforme immédiate et sans délai de cette commission », a-t-il dit lors d’une conférence de presse qu’il a animée au siège de son parti, à Abidjan. Valentin Kouassi a indiqué qu’il parlait également « au nom » du président de la jeunesse rurale du Pdci.

Le jeune leader réclame un report jusqu’au « mois de décembre au minimum », étant entendu que le gouvernement a prorogé le mandat des élus locaux jusqu’au 31 décembre.

Et si le régime ne faisait pas droit à cette demande, « toutes actions démocratiques pourraient être envisagées » à la date du 13 octobre, jour du scrutin.

Pour Valentin Kouassi, dès lors que le Pdci s’est mis à l’écart du Rhdp, cela doit entraîner, de facto, une recomposition de la Cei.

Ce report devrait permettre que cesse « le flou », selon Valentin Kouassi qui dénonce des « menaces » sur des candidats et estime que le délai légal de « 10 jours » prévu pour la publication de la liste des candidats a été « violé ».  Mais selon la Cei, ce délai n’est pas «impératif » mais «facultatif».

Le Président de la République avait, lui, annoncé, le 6 août dernier, que la Cei sera réformée pour permettre des élections plus inclusives, libres et apaisées. Alassane Ouattara faisait ainsi allusion à la présidentielle de 2020 qui focalise les attentions.

Sans doute par stratégie politique, une partie de l’opposition refuse d’entendre les choses de cette oreille. Elle veut saisir la balle au bond en réclamant une réforme ici et maintenant.

Benoit HILI

 

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Benoît HILI
Lu 217 fois Dernière modification le vendredi, 14 septembre 2018 13:26