• Accueil
  • Politique
  • Dr André Tia : “ Je veux être un disciple du Président pour sa rigueur dans la gestion”

Dr André Tia : “ Je veux être un disciple du Président pour sa rigueur dans la gestion”

lundi, 06 mai 2013 00:12

À chacune des étapes de la visite d’Etat qu’il a entamée, du 1er au 4 mai, dans la région du Tonkpi, le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, n’a pas arrêté d’interpeller tous les maires et présidents des conseils régionaux issus des derniers scrutins électoraux du 21 avril dernier.

Et cela, relativement à la bonne gestion des budgets qui seront mis à leur disposition, sans discrimination aucune. En revanche, a –t-il prévenu, « tout usage des ces budgets à des fins personnelles sera sévèrement puni ». Voilà une mise en garde qui a été vivement appréciée par les populations du Tonkpi. Quant au nouveau maire élu de Man, Dr André Tia, il s’est dit particulièrement heureux d’entendre le Chef de l’Etat leur donner la pleine    assurance, dans une circonstance aussi importante que cette visite d’Etat, qu’ils auront bel et bien leurs budgets dans des conditions régulières et sans discrimination aucune. Et mieux, qu’un contrôle rigoureux sera fait de leur gestion. « J’ai toujours apprécié la rigueur qui caractérise le Président de la République dans la gestion des fonds publics. Je voudrais être son disciple en la matière, ici, à la tête de la commune de Man. D’ailleurs, avant de constituer l’équipe avec laquelle je vais gérer la commune, j’ai dit aux uns et aux autres que si c’est pour venir dilapider les fonds de la mairie, ce n’est pas la peine que l’on se mette avec moi, parce que ça n’arrivera pas », soutient du Dr Tia.

Il perçoit cet autre séjour u Président Ouattara dans le Tonkpi comme  « le respect de la parole donnée ». Car, indique le maire, « il avait dit, lors de son premier séjour, qu’il reviendrait pour les localités qu’il n’avait pas pu visiter et il l’a fait ». C’est, en outre, explique-t-il, la preuve qu’il tient à repositionner le Tonkpi sur l’orbite du progrès, après avoir mesuré l’ampleur de  tous les préjudices que la guerre a causés à ses populations.  C’est également pour donner la pleine assurance aux uns et aux autres que l’heure est à la réconciliation et au pardon mutuel, de même qu’à la relance du développement.

Commissaire politique du Rdr à Man et secrétaire général du Rhdp dans la région, André Tia fait partie des 72 indépendants qui ont été élus. Pour lui, l’appréciation portée par le Président de la République sur la participation des indépendants est d’autant plus juste qu’elle reflète la réalité de la maturité démocratique des populations  à la base. En effet, explique –t-il, «  si j’ai été candidat à la mairie, c’est parce que les populations à la base me l’ont demandé avec insistance. Le parti s’étant abstenu de tenir  compte de cela, j’ai donc été obligé d’aller en indépendant, pour prouver que les Ivoiriens sont désormais mûrs en matière de démocratie locale. Aussitôt après, j’ai dédié ma victoire au Président Alassane Ouattara et j’ai regagné le Rdr, ma famille politique, sans état d’âme. Et j’y ai été aussi bien accueilli ».

Moussa Toure

Envoyé spécial dans le Tonkpi

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Moussa Toure