• Accueil
  • Politique
  • Côte d’Ivoire-Burkina Faso/8e Tac: Les experts en conclave à Ouagadougou

Côte d’Ivoire-Burkina Faso/8e Tac: Les experts en conclave à Ouagadougou

samedi, 27 juillet 2019 12:24
Côte d’Ivoire-Burkina Faso/8e Tac: Les experts en conclave à Ouagadougou Crédits: DR

La 8e conférence du Traité d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso a lieu du 27 au 31 juillet en présence des Présidents Alassane Ouattara et Roch Christian Kaboré.

Les travaux de la 8e conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (Tac) débutent aujourd’hui à Ouagadougou. Ce traité qui unit la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso réunit tous les deux ans le sommet des deux pays. Cette année, c’est la capitale burkinabè qui recevra du 27 au 31 juillet les travaux. Qui porteront essentiellement sur l’évaluation de la mise en œuvre des décisions et recommandations de la 7e Conférence. Ainsi que l’examen de dossiers spécifiques.

Cette 8e Conférence sera marquée par la tenue d’un Conseil conjoint de gouvernement le mardi 30 juillet, d’un Conseil des ministres conjoint le lendemain mercredi, présidé par les Présidents Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré.

A Ouagadougou, les deux pays passeront en revue les projets intégrateurs et de développement qui fondent les grands axes du Traité d’amitié et de coopération entre les deux peuples.

Les Présidents Kaboré et Ouattara et leurs gouvernements « vont se pencher sur l’état de mise en œuvre des décisions et recommandations prises lors de la 7e édition du Tac à Yamoussoukro, et adopter de nouveaux projets en vue de renforcer la coopération ivoiro-burkinabè » selon une note du ministère des Affaires étrangères de Côte d’Ivoire. Qui précise que la Conférence au sommet des Chefs d’Etat, prévue pour le 31 juillet, sera précédée de la réunion des experts les 27, 28 et 29 juillet, et du Conseil conjoint de gouvernement, le 30 juillet.

« Outre l’aspect politique, cette 8e édition du Tac va permettre aux hommes et femmes d’affaires des deux pays de nouer des relations aux fins de dynamiser leurs activités au bénéfice des deux pays, lors d’un forum d’affaires », souligne le document.

Le texte renseigne aussi que des journées culturelles ivoiro-burkinabè seront organisées les 28, 29 et 30 juillet. « Elles constituent une occasion pour vivifier la culture des deux peuples, qui partagent ensemble la même histoire, avec au programme une foire gastronomique, une exposition-vente, des prestations artistiques et des projections cinématographiques », peut-on lire.

Porté sur les fonts baptismaux le 29 juillet 2008 à Ouagadougou, le Traité d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso (Tac) réunit chaque année, depuis 2009, alternativement en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, les experts, les gouvernements et Chefs d’Etat des deux pays. Son objectif est de garantir la stabilité et la prospérité des deux pays.

Il est devenu un exemple d’intégration et un outil de développement dans la sous-région. Les conférences au sommet se tiennent chaque année, de façon alternative, dans les deux capitales.

Bledson Mathieu

 

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Victorien N'guessan KOUAKOU