• Accueil
  • Politique
  • Coopération Côte d’Ivoire-France: Tête-à-tête Ouattara-Macron vendredi

Coopération Côte d’Ivoire-France: Tête-à-tête Ouattara-Macron vendredi

mercredi, 13 février 2019 09:51

Le Chef de l’État, après le 32e sommet de l’Union africaine qui s’est tenu en Éthiopie, sera reçu à l’Élysée par son homologue français.

Coopération Côte d’Ivoire-France: Tête-à-tête Ouattara-Macron vendredi

Vendredi, en fin d’après-midi, précisément à 17 heures Gmt, le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, sera reçu à l’Elysée par son homologue français, Emmanuel Macron. Cette rencontre, nous dit-on, sera un tête-à-tête et pourrait porter sur les actions à mener pour renforcer la coopération entre la Côte d’Ivoire et la France.

De nombreux projets les lient dans divers domaines. Il faut dire qu’en plus de l’aide classique de la France à la Côte d’Ivoire, ces deux pays sont également unis par le Contrat de désendettement et de développement. Il constitue le principal volet bilatéral additionnel français de l’initiative Ppte d’allègement de la dette des pays en développement. Le Contrat de désendettement et de développement est un mécanisme innovant de financement du développement.

Ce dispositif unique consiste à la reconversion de la dette remboursée en subvention pour des projets de développement en Côte d’Ivoire. Ces projets sont choisis d’un commun accord par la Côte d’Ivoire et la France. Deux C2d sont actuellement en cours d’exécution pour les périodes 2012-2015 et 2014-2020 pour un montant global de 1 151 milliards de FCfa. Tous ces financements s’intègrent dans le cadre général du Plan national de développement (Pnd) du gouvernement ivoirien.

Six secteurs bénéficient des financements du C2d : l’éducation, la formation et l’emploi ; la santé ; l’agriculture, le développement rural et l’environnement ; le développement urbain, l’eau et l’assainissement ; les infrastructures routières ; la justice.

Outre le passage en revue de certains points de la coopération entre leurs deux pays, les Présidents Ouattara et Macron pourraient aborder quelques sujets d’intérêt commun.

ÉTIENNE ABOUA

Rate this item
(1 Vote)
Écrit par  Cheickna Dabou