Coopération: 6 ambassadeurs chez Guillaume Soro

Coopération: 6 ambassadeurs chez Guillaume Soro

samedi, 16 juin 2018 16:48
Coopération: 6 ambassadeurs chez Guillaume Soro Crédits: DR

Le président de l’Assemblée nationale a échangé, hier, avec des chefs de missions diplomatiques accrédités en Côte d’Ivoire.

Le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a reçu, hier, en audience, 6 ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire. Ce sont, respectivement, SEMme Julie Shouldice du Canada, SEM. Mahamadou Zongo du Burkina Faso, SEM. Abdal Karim Ewaida de l’Etat de Palestine, SEM. Roberto Rodriguez Pena de Cuba,  SEM. Robert Johannes Van Den Dool du royaume des Pays-Bas et SEM. Mansour Shakib Mehr de la République islamique d’Iran.

Tous ont indiqué, à leur sortie d’audience, avoir parlé du renforcement de la coopération bilatérale avec le président de l’Assemblée nationale. « Nous avons abordé différents sujets qui intéressent les deux Parlements. Notamment le rôle des femmes au Parlement », a déclaré la diplomate canadienne.

L’ambassadeur burkinabè a, lui, souligné qu’il a échangé avec Guillaume Soro sur des sujets d’intérêt commun, entrant dans le cadre du renforcement des relations entre le Burkina et la Côte d’Ivoire matérialisé par un accord. A savoir le Traité d’amitié et de coopération (Tac) signé entre les présidents des deux pays.

L’ambassadeur de l’Etat palestinien a, quant à lui, dit qu’il est allé exprimer sa reconnaissance au président du Parlement ivoirien pour le soutien de la Côte d’Ivoire à la Palestine à l’Assemblée générale des Nations unies. « Nous avons aussi parlé de la création d’un groupe d’amitié au niveau de l’assemblée, entre la Palestine et la Côte d’Ivoire. Et d’échange de visites entre l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et le Conseil national palestinien », a-t-il poursuivi.

L’ambassadeur des Pays-Bas a, pour sa part, fait savoir que leurs échanges ont tourné essentiellement autour de la contribution des entreprises néerlandaises au renforcement de l’économie ivoirienne. « Nous avons convenu que la croissance économique est essentielle pour le pays. Et que nous devons tous fournir des efforts afin d’aider la Côte d’Ivoire à atteindre l’émergence en 2020 », a-t-il ajouté. 

CASIMIR DJEZOU

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  CASIMIR DJÉZOU
Lu 364 fois Dernière modification le samedi, 16 juin 2018 16:54