• Accueil
  • Politique
  • Contrôle de l’action gouvernementale: La Plate-forme des parlementaires sensibilise les députés

Contrôle de l’action gouvernementale: La Plate-forme des parlementaires sensibilise les députés

jeudi, 12 octobre 2017 15:00
Contrôle de l’action gouvernementale : La Plate-forme des parlementaires sensibilise les députés Contrôle de l’action gouvernementale : La Plate-forme des parlementaires sensibilise les députés Crédits: DR

La nouvelle constitution ivoirienne votée en novembre 2016, fait des députés des acteurs dans l’évaluation des politiques publiques et de contrôle de l’action gouvernementale.

Dans ce contexte, la Plate-forme parlementaire de la communauté africaine de pratiques sur la gestion axée sur les résultats de développement (Afcop-Grd) s’est inscrite dans une dynamique de promotion et de sensibilisation des membres de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire en vue de les exhorter à s’impliquer davantage dans le contrôle de l’action gouvernementale.

Selon Traoré Idrissa dit Idi, questeur à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, par ailleurs, président de cette plate-forme, l’objectif visé est d’outiller les députés dans leur mission de contrôle de l’action gouvernementale et de l’évaluation des politiques publiques.

« Cette promotion offre aux parlementaires des instruments et processus nécessaires à l’exercice de cette mission dans un environnement où la culture des résultats se présente comme l’élément fondamental pour la conduite des projets et programmes gouvernementaux pour le bien-être des populations. Il reste donc aux députés à de s’en s’imprégner et surtout à les mettre en pratique dans leurs activités », exhorte-t-il.

Pour joindre l’acte à la parole, cette plate-forme a organisé du 27 au 29 septembre 2017 à Yamoussoukro, un séminaire de sensibilisation des parlementaires sur la question. Le thème de la rencontre était : « Sensibilisation des parlementaires à la gestion axée sur les résultats de développement (Grd) ».

Cet atelier avait pour objectif de partager les informations relatives aux principaux piliers de la Grd en mettant l’accent sur l’importance de la gestion axée sur les résultats de développement. Il a réuni 60 participants dont les parlementaires, des assistants parlementaires et des représentants du ministère du Plan et du Développement. Cet atelier a bénéficié de l’appui financier de la banque africaine de développement (Bad).

A cette occasion, Kouka Pierre Justin, secrétaire de l’Afcop à la Bad a insisté sur l’importance de l’action des parlementaires dans ce processus avant d’annoncer la disponibilité et l’engagement de la Bad à œuvrer pour une amélioration des initiatives visant à promouvoir la culture des résultats dans l’exécution des politiques de développement, par l’ appui constant de cette institution financière.

Au terme des travaux, ce séminaire a recommandé, entre autres, l’implication de l’ensemble des députés à travers la tenue d’un autre atelier en novembre prochain, la création d’un lien avec le Réseau africain des parlementaires pour l’évaluation du développement (Apnode), le lobbying de l’ensemble des députés auprès des autorités politiques pour l’attribution du siège de l’Afcop à la Côte d’Ivoire.

ALFRED KOUAME
Correspondant

 

Rate this item
(0 votes)
Written by  ALFRED KOUAME (Correspondant)
Read 121 times Last modified on jeudi, 12 octobre 2017 15:37