Conseil de l’Entente: Alassane Ouattara au Sommet des Chefs d’État, ce mardi au Niger

mardi, 17 décembre 2013 11:00

[17-12-2013. 11h00] Après un moment de léthargie, les Chefs d’État  du Conseil de l'Entente ont décidé en 2011 de lui donner une nouvelle orientation.

Conseil de l’Entente: Alassane Ouattara au Sommet des Chefs d’État, ce mardi au Niger

Le Chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan, ce mardi 17 décembre, aux environs de 7 heures pour prendre part au sommet des Chefs d’État du Conseil de l’Entente qui s’ouvre ce même jour à Niamey, au Niger.

Selon la présidence ivoirienne, les questions d’intégration et de financement seront au cœur des échanges lors de ce sommet.


Créé le 29 mai 1959, le Conseil de l’Entente a son siège à Abidjan, en Côte d'Ivoire. L’Ivoirien Patrice Kouamé en est l’actuel secrétaire exécutif. Les cinq pays membres du Conseil de l'Entente sont: le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Niger et le Togo. Ce qui représente un marché d’à peu près 60
millions d’habitants pour une superficie de 2 millions de Km2.

Dès sa création, le Conseil de l’Entente constituait un cadre de concertation politique aux Chefs d’État des pays membres. Et cela en vue de « mettre en œuvre dans un esprit d’entente et de solidarité, des projets » dans le cadre de la promotion du développement des pays membres.

Après un moment de léthargie, les Chefs d’État dudit conseil ont décidé en 2011 de lui donner une nouvelle orientation.

Pour ce faire, ils ont adopté en cette même année une charte pour réorganiser et restructurer le Fonds d’entraide et de garantie des emprunts du Conseil de l’Entente (Fegece).

Il faut signaler que le Conseil de l’Entente a également un large étendu d’activités dont l’agriculture, l’hydraulique villageoise, l’électrification rurale, l’appui aux Petites et moyennes entreprises (Pme), le tourisme, etc.


CHEICKNA D. Salif
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.