• Accueil
  • Politique
  • Congrès du Fa-Uja: Abdoulaye Wade partage son expérience avec les jeunes avocats

Congrès du Fa-Uja: Abdoulaye Wade partage son expérience avec les jeunes avocats

mercredi, 18 décembre 2013 12:51

Se prononçant sur la détention de Karim Wade, il estime que le dossier est vide. « Son malheur, c’est d’être fils de président. La politique est la force en Afrique. Mais la justice sera dite et un jour, il sera déclaré innocent », promet-il.

Congrès du Fa-Uja: Abdoulaye Wade partage son expérience avec les jeunes avocats

Le ministère des Affaires étrangères, à Abidjan-Plateau, abrite depuis, mardi, le deuxième congrès ordinaire de la Fédération africaine des associations et unions de jeunes avocats (Fa-Uja). Le thème de ce deuxième congrès est: « Le jeune avocat au service du développement de l’Afrique ».

Invité spécial de cette rencontre, l’ancien Président sénégalais Abdoulaye Wade a partagé son expérience avec la jeune génération. Il leur a indiqué que l’avocat doit refuser de se laisser intimider. « L’avocat doit défendre le droit, la liberté, la justice même au péril de sa vie. Ne vous laissez pas intimider », a-t-il enseigné.

Le successeur d’Abdou Diouf s’est réjoui d’être en Côte d’Ivoire. « Je connais très bien ce pays. J’y ai travaillé comme consultant à la Bad. Je suis chez moi, c’est ma deuxième patrie. Je suis un disciple du Président Félix Houphouët-Boigny », a-t-il fait savoir.

Se prononçant sur la détention de Karim Wade, il estime que le dossier est vide. « Son malheur, c’est d’être fils de président. La politique est la force en Afrique. Mais la justice sera dite et un jour, il sera déclaré innocent », promet-il.

Nadia Myriam Bouélé, présidente de Fa-Uja a invité les gouvernants africains à épouser les valeurs d’une justice équitable et respectueuse des droits de la défense.
Le congrès prend fin, ce mercredi 18 décembre, avec des recommandations.

Diomandé Mémoué

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Cheickna Dabou