• Accueil
  • Politique
  • Cohésion sociale: Kafana Koné exhorte ses administrés au vivre ensemble

Cohésion sociale: Kafana Koné exhorte ses administrés au vivre ensemble

jeudi, 30 mai 2019 19:13
Cohésion sociale: Kafana Koné exhorte ses administrés au vivre ensemble Crédits: DR

Le premier magistrat de la commune de Yopougon, Gilbert Koné Kafana, a invité les populations de sa commune à se détourner de tout acte pouvant porter atteinte à la cohésion entre elles.

Au cours d’une rencontre sur l’esplanade de la mairie, le 29 mai, il a exhorté les représentants de toutes les confessions religieuses, les chefs traditionnels et les responsables des structures étatiques et privées de la commune, à mettre tout en œuvre, à ses côtés, pour ne pas que Yopougon enregistre un seul cas de crise intercommunautaire comme ce fut le cas dans certaines régions du pays.

Pour lui, étant des hommes et appartenant de surcroit à un même pays, il est inconcevable de s’entredéchirer comme ce fut le cas à Béoumi, Agboville etc. « Si nous nous disons patriotes, notre patriotisme doit être à l’épreuve de la cohésion que nous cultivons », conseille-t-il.

Gilbert Kafana Koné a dénoncé les récents évènements qui ont endeuillés la nation dans les localités citées plus haut et souhaité que d’aventure, lorsque de tels actes se posent en Côte d’Ivoire, force revienne à la loi.

Les populations doivent, selon lui, confier aux forces de l’ordre les responsables plutôt que de se faire justice. « Les Ivoiriens doivent comprendre que la vie est, avant tout, sacrée donc rien ne peut les autoriser à ôter la vie à un autre », dénonce-t-il. Avant de poursuivre pour dire qu’il est complètement aberrant d’être solidaire d’un parent ou un membre de sa communauté victime d’une agression ou d’un acte de violence. Car la Côte d’Ivoire doit être au-dessus des ethnies pour vivre ensemble et la construire dans la paix, le respect de la vie humaine et dans la solidarité.

L’Imam Konan Ibrahim de la mosquée Arafat de Cocody Angré a, dans la même veine, appelé à cultiver la paix si nous voulons un pays prospère. Pour lui, tout homme vivant sur la terre doit avoir la crainte de Dieu. 

HERVE ADOU    

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  HERVE ADOU