Print this page

Cohésion Sociale/Amnistie : Un "véritable coup d’accélérateur au processus de consolidation de la paix", selon Mariatou Koné

mercredi, 08 août 2018 13:13

Cohésion Sociale/Amnistie : Un "véritable coup d’accélérateur au processus de consolidation de la paix", selon Mariatou Koné

La Ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, le Professeur Mariatou Koné, tout en saluant les mesures prises par le Président de la république, son excellence Monsieur Alassane Ouattara voudrait le  remercier et le féliciter  pour cet  acte de haute portée.

« C’est un véritable coup d’accélérateur qu’il vient de donner au processus de consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale en Côte d’ivoire » s’est félicitée la Ministre. La consolidation de la paix et le renforcement de la cohésion sociale constituent des priorités pour le chef de l’état ; elles sont au cœur de l’action gouvernementale.

Dans son message à la Nation, le Président Alassane Ouattara a annoncé l’amnistie de 800 personnes dont des leaders de l’ex-parti au pouvoir, le   Front Populaire Ivoirien. Au nombre de ceux-ci, l’ex-Première Dame Simone Ehivet Gbagbo, l’ex-Ministre de la Défense Moïse Lida Kouassi, l’ex-Ministre de la Construction et de l’Urbanisme Assoa Adou, Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul, un proche du Président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro, bénéficient aussi de cette grâce du Chef de l’Etat.

Cette action fait suite aux nombreuses actions entreprises dès sa prise de fonction en 2011 et qui ont porté essentiellement sur la création d’institutions et programmes notamment le Programme national de cohésion sociale (PNCS) suivie de la mise en place d’une stratégie nationale de réconciliation et de cohésion sociale, le démarrage du processus d’indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire, de 1990 à 2011 ; l’instauration d’un dialogue politique avec les partis de l’opposition ;  la création d’un Ministère en charge de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des Victimes  dirigé par le Professeur Mariatou Koné, la prise de mesures pour un retour durable des ivoiriens en exil.

Ces actions ont favorisé le retour de 96% d’ivoiriens ayant trouvé refuge dans d’autres pays au lendemain de la crise postélectorale.

Source: Ministère de la Solidarité, Cohésion Sociale, de la Lutte contre la Pauvreté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rate this item
(0 votes)
Written by  Cheickna Dabou
Read 124 times Last modified on mercredi, 08 août 2018 13:27