• Accueil
  • Politique
  • Cohésion sociale: Adjoumani prône la paix et l’union à Grand-Bassam

Cohésion sociale: Adjoumani prône la paix et l’union à Grand-Bassam

lundi, 16 septembre 2019 09:04
Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani avec les responsables des deux équipes finalistes après la rencontre. Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani avec les responsables des deux équipes finalistes après la rencontre. Crédits: DR

Kobenan Kouassi Adjoumani, le nouveau ministre de l'Agriculture et du Développement rural, a rehaussé, samedi, de sa présence à Grand-Bassam, la finale du tournoi de football parrainée par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Placée sous le signe de la fraternité, l’apothéose de cette compétition sportive a eu lieu au carrefour jeunesse de la cité balnéaire. L’équipe du Fc Plaisir du phare a triomphé de celle du Congo par 3 tirs au but contre 2.

Le ministre Kouassi Adjoumani, qui représentait le chef du gouvernement à cette rencontre footballistique, a profité de cette occasion pour prôner la paix et l’union entre les populations bassamoises en vue de consolider les liens de fraternité qui existent entre elles. « Nous sommes en football, à la finale d’un tournoi, qui a pour objectif, avant tout, de consolider la cohésion sociale et la fraternité entre tous les fils et toutes les filles de Grand-Bassam. C’est comme cela que nous devons vivre tous les jours. C’est la vision du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui a accepté d’accorder son parrainage à ce tournoi », a-t-il invité.

Pour lui, à travers ce tournoi de football, les jeunes de Grand-Bassam ont choisi de se retrouver pour célébrer ensemble la cohésion sociale et également faire la promotion de la paix, car pendant les dernières élections législatives, il y a eu beaucoup d’incompréhensions et des échauffourées. « Mais aujourd’hui, ils ont décidé de promouvoir la paix par tous les moyens, notamment par l’organisation de ce genre de tournoi qui représente un moyen, pour eux, venus d’horizons divers, de se rencontrer, de se côtoyer et de renforcer davantage les liens de fraternité qui existent entre eux, pour une paix encore plus consolidée », s’est-il félicité.

Il n’a pas manqué de saluer la grandeur dont ces jeunes ont fait preuve via cette initiative. Il les a remerciés d’avoir compris que rien de solide ne peut s’obtenir dans les divisions, les conflits. Au nom du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, il a manifesté sa gratitude à la chefferie traditionnelle et aux différentes communautés pour la vie en harmonie et l’exemple qu’elles montrent à la jeunesse de cette ville.

KANATE MAMADOU

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Victorien N'guessan KOUAKOU