• Accueil
  • Politique
  • Cohésion, prévention des conflits: Le forum des religieux milite pour une paix positive sur l’Afrique

Cohésion, prévention des conflits: Le forum des religieux milite pour une paix positive sur l’Afrique

jeudi, 28 février 2019 02:11
Le président du Forum national des confessions religieuses, Ediémou Blin Jacob (au micro), à sa droite l’Imam Koné Ibrahim se sont félicités de l’intervention des experts. Le président du Forum national des confessions religieuses, Ediémou Blin Jacob (au micro), à sa droite l’Imam Koné Ibrahim se sont félicités de l’intervention des experts. Crédits: DR

Des religieux se sont retrouvés mardi, à l’hôtel du district d’Abidjan, pour réfléchir à une Côte d’Ivoire en paix.

Le Forum national des confessions religieuses rêve d’un monde meilleur, sans conflit. Son président, le révérend Ediémou Blin Jacob, au cours d’une cérémonie mardi, à l’hôtel du district au Plateau, a demandé aux humains en général, et aux Ivoiriens en particulier, de cultiver la paix, l’amour, de s’accepter dans la diversité pour renforcer la cohésion après les crises que nous avons connues.

Il s’est, dans cette perspective, félicité du fait que le forum qu’il préside représentera la Côte d’Ivoire au Conseil des religieux africains qui a initié les consultations nationales dans 27 autres pays africains, d’où la tenue de l’atelier du mardi, à l’effet d’informer et de sensibiliser les guides religieux, les femmes et les jeunes de l’Afrique, ainsi que toutes les personnes et entités de bonne volonté à prodiguer et à entretenir une paix positive sur le continent.

L’Imam Koné Ibrahim, secrétaire général du Forum national des confessions religieuses, par ailleurs coordonnateur de ce projet, a fait savoir que l’objectif de cet atelier intitulé ‘’Les consultations nationales’’ est de mener des réflexions entre les hommes et experts religieux en vue de faire des propositions qui seront présentées à l’Assemblée mondiale des religions et de la paix qui aura lieu à Lindau, en Allemagne, ce mois de mars. « Les recommandations arrêtées permettront à notre continent de se faire entendre sur l’échiquier mondial », s’est-il persuadé.

L’Imam a donc précisé qu’au cours de ce séminaire,des experts exposeront sur cinq sous-thèmes. Il s’agit, à l’en croire, de la promotion de la paix positive, la prévention et la transformation des conflits ainsi que la guerre et le terrorisme, la protection de notre planète, le travail pour un développement humain intégral et durable, La promotion d’une société juste et harmonieuse.

KANATE MAMADOU

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  KANATE MAMADOU