CEDEAO: Le Conseil des ministres salue l’intensification de la lutte contre la pauvreté

mercredi, 18 décembre 2013 07:23

[18-12-2013. 14h00] Par ailleurs, ce conseil a soumis à l’approbation des Chefs d’État et de gouvernement, l’établissement d’un bureau de la Cedeao à New-York à compter de 2014 qui sera dirigé par un chef de mission.

CEDEAO: Le Conseil des ministres salue l’intensification de la lutte contre la pauvreté

Au terme de sa 71ème session ordinaire tenue du 16 au 17 décembre, à l’hôtel du Golf d’Abidjan, le conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) a salué « l’intensification » de la lutte contre la pauvreté au sein de la communauté.

Selon le président du conseil des ministres de la Cedeao, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire, Charles Koffi Diby, la pertinence des contributions des ministres et des commissaires de la communauté ont permis d’aboutir à des conclusions fructueuses.

Conclusions qui permettront d’accélérer la réalisation des objectifs d’intégration. Aussi a-t-il reconnu que la Cedeao a réalisé des avancées notables en matière de gouvernance institutionnelle et économique. Toute chose qui, selon lui, se « reflète dans le rapport d’audit, notamment dans les domaines de la production et de l’interconnexion énergétique, des ressources naturelles et agricoles. »

A cela, il faut ajouter « l’amélioration des performances macro-économiques et la libre circulation des biens et des personnes », a insisté Charles Diby Koffi.

A l’en croire, la dynamique impulsée concernant les questions institutionnelles, administratives et budgétaires tout comme celles se rapportant à la macro-économie témoigne de la volonté de la communauté de « concrétiser ses chantiers à fort potentiel intégrateur.» Ce qui constitue pour lui, des « leviers essentiels de la construction irréversible de notre marché communautaire.»

Cette session du Conseil des ministres fut l’occasion pour les ministres africains d’exprimer leur « profonde gratitude » au Chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara, par ailleurs président de la Cedeao pour toutes les dispositions prises afin d’assurer la réussite de cette rencontre.

Par ailleurs, ce conseil a soumis à l’approbation des Chefs d’État et de gouvernement, l’établissement d’un bureau de la Cedeao à New-York à compter de 2014 qui sera dirigé par un chef de mission. Le conseil a également prévu 52 postes à pourvoir au sein de la commission.

Notons que le rapport final de cette réunion qui n’a pas été rendu public sera présenté lors d’une session extraordinaire prévue en janvier 2014, en vue de son approbation.


CHEICKNA D. Salif
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.