Candidature unique RHDP: Henri Konan Bédié invite les militants à la patience

jeudi, 13 février 2014 08:27
Le président de PDCI-RDA, Henri Konan Bédié Le président de PDCI-RDA, Henri Konan Bédié Crédits: Bosson Honoré

[13-02-2014. 12h00] « Il nous faut, pour faire vivre cette alliance, revenir aux fondamentaux. Je me propose d’examiner la question avec mon frère Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, et avec les autres partenaires de l’alliance », a dit le président Bédié.

Candidature unique RHDP: Henri Konan Bédié exhorte les militants à la patience

Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, a appelé les militants de son parti à la patience et à lui accorder  la confiance ainsi qu’au Président Alassane Ouattara afin qu’ils puissent travailler sur la question de la candidature unique au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). C’était dans la soirée du mercredi, à la fin du  premier bureau politique après le 12e congrès  de ce parti à la maison du Pdci à Abidjan-Cocody.

« Il nous faut, pour faire vivre cette alliance, revenir aux fondamentaux. Je me propose d’examiner la question avec mon frère Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, et avec les autres partenaires de l’alliance. Je sais que tout le monde est pressé et attend des résultats. Mais laissez-nous le temps, à mon jeune frère et moi de faire notre travail. Personne ne sera déçu, car nous nous faisons mutuellement confiance », a dit le président Bédié.

Le président Bédié s’adressant aux membres du bureau politique, les a invités à la sagesse et à la discipline. « Ne dit-on pas qu’on entre en politique comme on entre en religion ! On oublie trop souvent qu’un militant est un soldat et que le soldat obéit d’abord à sa hiérarchie avant même d’interroger celle-ci, si par exemple, l’on est en désaccord avec la décision. La discipline, dit-on, est la force des armées. Comment peut-on réussir une opération, s’il y a plusieurs centres de commandement, si l’on se sent libre d’obéir ou pas? », s’est-il interrogé. Avant d’ajouter que les membres du bureau politique doivent en tout premier lieu, accorder l’importance qu’il faut à la discipline du parti.

Henri Konan Bédié a, en outre, salué le retour de la sécurité pour les personnes et les biens, le succès du forum investir (Ici) 2014, l’amélioration des infrastructures routières, les actes de décrispation sociopolitique et les efforts pour la paix et la réconciliation. « Nous savons que le gouvernement continue à accorder la plus haute importance à ce secteur et prend les dispositions idoines pour faire face aux cas résiduels », ajoutera-t-il.

En ce qui concerne la vie du parti, le bureau politique s’est  félicité des activités menées, dans la période du 16 octobre 2013 au 10 février 2014, par le secrétariat exécutif conduit par le Pr. Maurice Kakou Guikahué. Le bureau politique a revu à la hausse les cotisations du président et des cadres du parti, en vue d’un meilleur fonctionnement du parti.


Ouattara Ouakaltio