Burkina Faso/Perspective 2020 : La diaspora lance un mouvement politique dénommé « C’est le moment »
  • Accueil
  • Politique
  • Burkina Faso/Perspective 2020 : La diaspora lance un mouvement politique dénommé « C’est le moment »

Burkina Faso/Perspective 2020 : La diaspora lance un mouvement politique dénommé « C’est le moment »

dimanche, 29 juillet 2018 18:27
Moumouni Prograwa, président du mouvement "C'est le moment" Moumouni Prograwa, président du mouvement "C'est le moment" Crédits: DR

Au moment où l’Assemblée nationale du Burkina Faso s’apprête à voter, ce 30 juillet 2018, le nouveau code électoral, qui va définir les modalités de la diaspora aux joutes électorales de 2020, le président du mouvement « C’est le moment », Moumouni Pograwa appelle ces compatriotes à la vigilance.

Burkina Faso/Perspective 2020 : La diaspora lance un mouvement politique dénommé « C’est le moment »           

« Le mouvement politique ‘‘C’est le moment’’, qui a été pensé et mis en œuvre par les Burkinabè de la diaspora résidant dans plusieurs pays d’Afrique, d’Amériques, d’Asie, d’Europe, et d’Océanie, en vue d’occuper la place qui leur revient sur l’échiquier politique national, est une des solutions fortes pour que cette diaspora puisse jouir avec responsabilité et efficacité de son droit de vote qui vient d’être réaffirmé dans la constitution. »

Peut-on lire dans le manifeste de ce mouvement avec pour,   slogan« plus rien ne sera comme avant » et porté sur les fonts baptismaux en cette année 2018 par leaders de la diaspora burkinabé à travers le monde dont Moumouni Pograwa (Côte d’Ivoire), Sawadogo Ben Gaston (USA) et Kyelem Lamoussa Constant (Ghana).

Récemment  (11 au 13 juillet) lors du Forum national de la diaspora à Ouagadougou, M. Pograwa qui assure la présidence de ce mouvement a soutenu que le « but premier du mouvement n’est pas la conquête du pouvoir, mais de rassembler toute la diaspora Burkinabé ».

La diaspora burkinabé dans le monde avoisine les 7.500.000 de personnes dont 4.000.000 en Côte d’Ivoire.

Le mouvement « C’est le moment » se veut un cadre d’expression, qui a pour ambition de fédérer tous les Burkinabè résidant hors du territoire, et ce, pour réaffirmer sa force économique et construire sa force politique.

L’estimation de la population de la diaspora, à travers le monde, chiffre dont disposent les autorités burkinabé, oscille entre 7.300.000 et 7.500.000 personnes. Seulement 1.100.000 personnes sont immatriculées dans les représentations diplomatiques et sur les 985000 personnes détenteurs de cartes consulaires, l’on en dénombre 800.000 immatriculés en Côte d’Ivoire. Il faut noter que selon le document diffusé par le mouvement « C’est le moment », les Burkinabè recensés en Côte d’Ivoire, font plus de la moitié des chiffres présentés en estimation par l’Etat soit 4.000.000 sur les 7.500.000.

Nouvelle perspective 2020/Vote du nouveau code électoral, ce 30 juillet 2018

Le mouvement « C’est le moment » après adoption de la loi n°005-2015/CNT du 07 avril 2015 prescrivant le report du vote des Burkinabè résidents à l’étranger à 2015, entend relever les défis liés à cette ouverture faite par le pays des hommes intègres.

Au moment où l’Assemblée nationale du Burkina Faso s’apprête à voter, ce 30 juillet 2018, le nouveau code électoral, qui va définir les modalités de la diaspora aux joutes électorales de 2020, le président du mouvement « C’est le moment », Moumouni Pograwa appelle ces compatriotes à la vigilance.  « C’est le lieu pour moi de vous interpeller à redoubler de vigilance en évitant toute manipulation et récupération des fruits de notre lutte par certaines chapelles politiques que nous n’avons pas vu durant toutes ces années de lutte », a-t-il dit. Avant de lancer : « Nous assurons de notre soutien tous les députés qui voteront en faveur de ce code électoral. En ce qui concerne notre mouvement, des discutions sont en cours pour définir les modalités soutien dans la diaspora.»

Salif D. CHEICKNA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Cheickna Dabou
Lu 453 fois Dernière modification le dimanche, 29 juillet 2018 19:09