Victorien N'guessan KOUAKOU

Victorien N'guessan KOUAKOU

Le président du Conseil régional est revenu sur les grandes ambitions qu’il a pour Grand-Lahou. Avant de rappeler aux populations que le Chef de l’État va doter cette localité d’une université de pêche à hauteur de 25 milliards de Fcfa. De quoi booster le développement local.

Pour le secrétaire général de l’institut, Francis N’Gang, cet atelier invite les Ong à réfléchir sur leur situation, à s’examiner avant de s’ouvrir sur le monde extérieur. Le diagnostic fait sur les Ong, montre que le principal problème à leur efficacité sur le terrain, est d’ordre identitaire.

L’un des défis des élections communales de dimanche était celui de la sécurité. Des violences ont émaillé le déroulement des opérations de vote. Des urnes ont été enlevées ou brulées dans certaines localités. A Kidal, localité aux mains des groupes armés, comme dans d’autres localités, il n’y a pas eu vote.

C’est une région qui depuis très longtemps avait une défiance vis-à-vis du pouvoir central. Ils se sentent délaissés. Les habitants veulent une mise à niveau sociale, économique ».

« J’ai préféré m’éloigner que de vivre dans ma famille dans la pauvreté, témoigne-t-il. Au nord du Maroc, c’était là le plus difficile, parce que nous sommes passés sur des grillage de 7,5 mètres avec en plus des fils barbelés avec des policiers des deux côtés. Quand je suis arrivé en France, c’était à Paris. Je suis arrivé à la gare. J’ai vu Rennes, j’ai pris Rennes. »

François Fillon entend également rétablir l’universalité des allocations familiales. Ses idées sont en complet décalage avec un Alain Juppé, plus progressiste sur ces sujets-là.

Son nom vient d'être révélé, par la Direction générale du comité libyen pour la lutte contre le terrorisme, un organe qui dépend du gouvernement intérimaire basé dans l'est de la Libye.

« Cette cantine est une source de motivation pour les enfants. Car, une fois à l’abri de la nourriture, ils travaillent bien. Je précise que c’est la seconde cantine réalisée avec le même partenaire. La première a été construite à l’Epp Obodjikro 4 », a dit Marcelin Wanda, président de la Saci-Joc.

Au sujet de l’enjeu du Festival-Colloque, il faut noter qu’il a  pour ambition d’affirmer son engagement en faveur de la diversité culturelle, de consolider les dimensions arabes et africaines de ce rendez-vous en donnant une visibilité accentuée à la création théâtrale contemporaine dans le Monde arabe et en Afrique

[21-11-2016. 14h30] « L’idée qui a sous-tendu la création de l’Airsi, c’était le souci de fiscaliser le secteur informel qui échappait à l’assiette fiscale en prélevant à la source de toutes leurs activités qu’ils mènent, un acompte d’impôts à reverser au trésor public », a expliqué Salif Fadika.

Page 40 sur 71