Affi N’Guessan: «La fronde s’effondre (…) nous avons engagé une opération baptisée "Socrate"»
  • Accueil
  • Politique
  • Affi N’Guessan: «La fronde s’effondre (…) nous avons engagé une opération baptisée "Socrate"»

Affi N’Guessan: «La fronde s’effondre (…) nous avons engagé une opération baptisée "Socrate"»

mardi, 03 juillet 2018 16:44
Affi N’Guessan: «La fronde s’effondre (…) nous avons engagé une opération baptisée "Socrate"» Crédits: DR

«Les choses ont changé, les lignes bougent. Plusieurs militants et cadres de la fronde ont compris notre combat et ont décidé de nous suivre (…). La fronde s’effondre et nous avons engagé une opération baptisée "Socrate" qui vise à échanger avec les militants de base afin de les désintoxiquer et cela donne des résultats concrets», s’est réjoui le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan.

C'était à l’occasion de la conférence de presse portant sur le préparatif du 4e congrès ordinaire du Fpi.

Pour ce congrès prévu les 27 et 28 juillet, au palais des sports, Pascal Affi N’Guessan a indiqué attendre 10.000 congressistes pour 6.000 sections que compte le Fpi. C’était ce mardi 3 juillet, lors d’une conférence de presse au siège de ce parti sis désormais au II- Plateaux Vallons, dans les locaux de la Fondation Memel Foteh Harris.

Après plusieurs reports, le 4e congrès du Fpi qui devait se tenir en 2004 après celui de 2001 qui a vu l’élection d’Affi N’Guessan, se tiendra sur fond de crise entre deux tendances qui depuis 2014 essaient de se neutraliser. Mais pour Affi N'Guessan, candidat à sa propre succession, «les choses ont changé, les lignes bougent. Plusieurs militants et cadres de la fronde ont compris notre combat et ont décidé de nous suivre.»

Durant cette conférence de presse, M. Affi n’a pas été tendre avec «ses camarades» à qui il attribue des intentions d’avoir voulu l’évincer de la tête du parti en avril 2012 lors d’une convention alors qu’il était en prison à Bouna.

Une semaine après ce congrès, la branche Sangaré Aboudrahamane compte organiser un congrès parallèle le 4 août mais cette fois à Bouna.

Ouattara Ouakaltio

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Ouattara Ouakaltio
Lu 525 fois Dernière modification le mardi, 03 juillet 2018 18:07