Affi N’Guessan: "La réconciliation doit être une urgence"

samedi, 15 février 2014 14:00

[15-02-2014. 14h00] Aux Ivoiriens, il a demandé de croire en la force du dialogue. A ses militants venus nombreux, Pascal Affi N'Guessan leur a demandés de se tenir prêts pour les élections de 2015.

Pascal Affi N’Guessan: "La réconciliation doit être une urgence"

Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (Fpi), a invité, le vendredi 14 février, tous les Ivoiriens à s’inscrire dans le processus de réconciliation nationale. Cet appel a été lancé au cours du meeting qu’il a animé à Koumassi dans le cadre de sa tournée de remobilisation dans le district d’Abidjan. « Quel que soit ton bord politique, ta religion, ton ethnie, il faut comprendre que sans la réconciliation, nous sommes condamnés à la haine, à la division. Elle doit être une urgence », a-t-il précisé.

Pour lui et le Fpi, c’est par la réconciliation que la paix sera effective. « Les véritables problèmes des Ivoiriens sont la division et la réconciliation. Sans la réconciliation, rien ne peut avancer », a insisté le président du Fpi.

Aux Ivoiriens, il a demandé de croire en la force du dialogue. Quant aux militants venus nombreux, Pascal Affi N'Guessan leur a demandés de se tenir prêts pour les élections de 2015. « Faisons tout pour revenir au pouvoir en 2015. Ce sera le plus grand hommage que nous aurons rendu à nos militants décédés », indique l’ancien Premier ministre. Avant d'ajouter que l’avenir est prometteur pour la Côte d’Ivoire et le Fpi. « Séchez vos larmes. La Côte d'Ivoire est en marche. Le Fpi et le pays sont également en marche vers la restauration de la nouvelle Côte d’Ivoire démocratique ».

Pour son meeting prévu le dimanche 16 février à Abobo, il rassure qu’il sera bel et bien présent.

Parlant de la santé du Chef de l'Etat Alassane Ouattara, M. Affi a invité tous les Ivoiriens à prier pour lui afin qu’il recouvre la santé. « Même pour ton ennemi prie pour qu’il ait la santé », a-t-il dit.


Diomandé Mémoué