Abobo: Le vote se passe dans le calme 13:56 - 21/04/13

Abobo: Le vote se passe dans le calme 13:56 - 21/04/13

dimanche, 21 avril 2013 13:15

Pour D. Mohamed, les électeurs sont fâchés avec leurs différents partis politiques dû au choix des têtes de liste qui ne sont pas à leur goût.

Abobo: Le vote se passe dans le calme

 

A l’instar de la campagne électorale, le scrutin de ce dimanche 21 avril, comptant pour les élections du conseil municipal de la commune d’Abobo, se passent dans un climat apaisé comme l’a recommandé le président de la Cei, Youssouf Bakayoko.

 

Tout se passe dans le calme et la sérénité sous l’œil vigilant des forces de l’ordre présentes dans chaque lieu de vote. Mais  ouverts tous pratiquement à partir de8 heures, les bureaux de vote attendent avec impatience les électeurs.

 

« Regardez mon doigt, je viens de voter pour mon candidat. Mais je suis inquiet. Les gens ne sortent pas pour voter comme l’a recommandé notre parti », fait observer un électeur que nous avons rencontré au collège Anador aux environs de 10 heures 40.

 

En tout cas, tous les centres de vote que nous avons visité entre 8 heures et 12 heures, les électeurs se font désirer.

 

Un représentant de la Commission électorale indépendante (Cei), que nous avons rencontré au groupe scolaire Abobo-nord et qui a requis l’anonymat espère qu’il y aura « un changement dans l’après-midi ».

 

Pour lui, les électeurs sont encore au culte du dimanche. Quant à D. Mohamed, les électeurs sont plutôt fâchés avec leurs différents partis politiques parce qu’ils n’ont pas tenu compte de l’aspiration de leurs différentes bases pour le choix des têtes de liste.

 

Franck Yéo

Correspondant communal

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Franck Yéo
Lu 1974 fois Dernière modification le dimanche, 21 avril 2013 17:58