A 48 heures des pré-congrès: Adama Bictogo situe les enjeux

A 48 heures des pré-congrès: Adama Bictogo situe les enjeux

mercredi, 26 avril 2017 18:14
A quelques heures des pré-congrès, Adama Bictogo situe les enjeux. A quelques heures des pré-congrès, Adama Bictogo situe les enjeux. Crédits: Diomandé Mémoué

Poursuivant, le député d’Agboville a souligné que ce rassemblement doit permettre à son parti d’aller plus loin dans la réforme, dans le renouvellement des instances pour faire valoir les compétences les plus dynamiques.

A 48 heures des pré-congrès: Adama Bictogo situe les enjeux

Dans 48 heures s’ouvrent les pré-congrès du Rassemblement des républicains (Rdr). Ces assises auront lieu sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Mais avant, le président du comité d’organisation, Adama Bictogo, était face à la presse pour situer les enjeux et le message qui doit être porté à la base. C’était ce mercredi 26 avril 2017, au siège du Rdr, à Cocody, Rue Lepic.

« Ces pré-congrès se placent sous le sceau de la reconquête des cœurs des militants du Rdr et aussi de la redynamisation de notre parti. Ils doivent être l’occasion pour le parti d'être uni au sortir desdits pré-congrès. C’est le congrès de l’union, du rassemblement de tous les républicains. Ce sera l’occasion de sortir le nouveau visage du Rdr », a fait savoir le secrétaire général adjoint chargé des questions politiques.

Poursuivant, le député d’Agboville a souligné que ce rassemblement doit permettre à son parti d’aller plus loin dans la réforme, dans le renouvellement des instances pour faire valoir les compétences les plus dynamiques.

S’agissant du message qui sera donné aux militants, Adama Bictogo a indiqué que les délégations doivent rassurer les bases. « Il faut leur dire que nous voulons un parti avec le principe de l’ambition renouvelée. Qu’elle qu’en soit la formule de l’alliance, l’ambition renouvelée demeure ».

Sur sa volonté d’occuper au terme du prochain congrès, le poste de secrétariat général, il répond: « Je suis un militant de conviction et un homme de mission. Si le Président et le Premier ministre  venaient à nous confier cette mission, je l’assumerai pleinement comme toutes les missions ».

Diomandé Mémoué
Correspondant communal

Restez connecté sur le site web de Fraternité Matin

 

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Diomandé Mémoué
Lu 1102 fois Dernière modification le mercredi, 26 avril 2017 18:24