Imprimer cette page

7e Tac/Christian Kaboré: ‘’La problématique sécuritaire nous impose de travailler de façon concertée’’

vendredi, 27 juillet 2018 19:02
7e Tac/Christian Kaboré: ‘’La problématique sécuritaire nous impose de travailler de façon concertée’’ Crédits: DR

«La problématique sécuritaire nous impose de travailler de façon concertée et coordonnée», a indiqué Roch Marc Christian Kaboré, le Président du Faso.

C’était ce vendredi 27 juillet, à l’ouverture de la 7e Conférence du Traité d’amitié et de coopération (Tac) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, à Yamoussoukro.

Le Président burkinabè s’est réjoui de l’étroite collaboration qui existe entre les services en charge des questions sécuritaires des deux pays.

«C’est le lieu pour moi de renouveler mes remerciements aux autorités et au peuple ivoiriens pour leurs soutiens lors des attaques terroristes qui ont endeuillé le peuple burkinabè», a-t-il affirmé.

Revenant sur la 6e Tac et le rapport de la 2e réunion du Comité de suivi tenue du 9 au 11 avril 2018, à Abidjan, Roch Marc Christian Kaboré a indiqué qu’il y a des avancées notables qui ont été enregistrées dans la mise en œuvre de plusieurs projets prioritaires et structurants.

«Certes, les résultats sont forts encourageants, mais il est indispensable de mettre en place des mécanismes opérationnels pour diligenter la mise en œuvre des projets structurants qui, sans nul doute, contribueront au renforcement des actions de développement de nos pays», s’est félicité le premier citoyen du Faso.

Le Président burkinabè a assuré que son pays jouera pleinement sa partition pour que le couple ivoiro-burkinabè contribue fortement à la cohésion sociale et politique, ainsi qu’au renforcement de l’intégration économique et sécuritaire ouest-africaine.

Jean Bavane Kouika


Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Jean Bavane Kouika
Lu 194 fois Dernière modification le vendredi, 27 juillet 2018 19:15