Imprimer cette page

Présidentielle/ 2e tour : L’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire appelle ses compatriotes à la responsabilité

dimanche, 12 août 2018 13:33
Présidentielle/ 2e tour : L’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire appelle ses compatriotes à la responsabilité Crédits: DR

L’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, Sem Ousmane Ag Rhissa, appelle ses compatriotes vivant en Côte d’Ivoire à remplir leur devoir de citoyen dans la paix et dans la responsabilité.

 « Je souhaite que ce 2e tour de la présidentielle de notre pays se passe dans le calme partout en Côte d’Ivoire. Que chaque malien vote le candidat de son choix de façon pacifique comme la campagne l’a été afin que le Mali sorte gagnant », a indiqué le diplomate après son vote, ce dimanche 12 août 2018, dans le centre sis à l’Epp château d’eau dans la commune de Cocody à Abidjan.

L’ambassadeur dit compter sur le civisme de ses compatriotes qui ont toujours rempli leur devoir civique dans l’entente afin que cette fois-ci, le taux de participation soit revu à la hausse. Le diplomate a par ailleurs exprimé sa gratitude aux autorités ivoiriennes pour leur sollicitude.

 « Contrairement au 1er tour, nous nous basons sur l’engagement qualitatif des électeurs et l’organisation matériel et technique. Connaissant la discipline des Maliens, nous osons dire que tout va bien se passer et qu’ils vont continuer de s’entendre afin que la démocratie triomphe », s’est réjoui, M. Ignace Tchiakpé, président de la délégation des observateurs de la Plateforme des experts électoraux pour la bonne gouvernance et la démocratie (Plafond), qui a déployé près d’une cinquantaine d’observateurs dans le District d’Abidjan.

Pour ce centre de Cocody, qui compte 6 bureaux de vote, ce sont 2811 électeurs inscrits qui y sont attendus. La juridiction d’Abidjan compte 147 260 votants et 32 000 pour Bouaké. Un total de 179 260 Maliens sont attendus aux urnes en Côte d’Ivoire pour 343 bureaux de vote à Abidjan et 90 à Bouaké.

Rappelons que ce 2e tour oppose le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta à Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition.

Jean Bavane Kouika

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  Tigane Jean Bavane
Lu 279 fois Dernière modification le dimanche, 12 août 2018 15:57