• Accueil
  • Politique
  • 19e Célébration de la fête du trône à Abidjan : Le Royaume du Maroc et la Côte d’Ivoire réaffirment leur coopération

19e Célébration de la fête du trône à Abidjan : Le Royaume du Maroc et la Côte d’Ivoire réaffirment leur coopération

mardi, 31 juillet 2018 09:00
19e Célébration de la fête du trône à Abidjan : Le Royaume du Maroc et la Côte d’Ivoire réaffirment leur coopération Crédits: DR

La célébration de la Fête du Trône symbolise, selon le diplomate Abdelmalek Kettani, l’attachement du Roi Mohamed VI à son peuple. C’est aussi un moment de se réjouir de la paix et de la stabilité.

19e Célébration de la fête du trône à Abidjan : Le Royaume du Maroc et la Côte d’Ivoire réaffirment leur coopération

Le peuple marocain et le peuple ivoirien saluant leur hymne national respectif. Une brochette d’artiste du Royaume chérifien et de  la terre d’Eburnie. Des Invités de plusieurs couches sociales de part et d’autres des deux pays. Ce fut le tableau de la 19e célébration de la fête du Trône, organisée ce lundi 30 juillet, à Abidjan Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody, par l’Ambassade du Maroc en Côte d’Ivoire, en présence du vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettan, des membres du gouvernement, des membres du corps diplomatique, des chefs religieux et coutumiers, des présidents d’institutions et plusieurs autres personnalités.

La célébration de la Fête du Trône symbolise, selon le diplomate Abdelmalek Kettani, l’attachement du Roi Mohamed VI à son peuple. C’est aussi un moment de se réjouir de la paix et de la stabilité. Déjà, le roi Mohamed VI s'était adressé à la nation marocaine, le dimanche dernier. Il avait indiqué : "le pacte, ainsi scellé entre les Rois de ce pays et ses fils, sera toujours un rempart infranchissable dressé autour du Maroc pour le protéger des manœuvres des ennemis et des menaces de toute espèce".

A l'en croire, grâce à ce pacte, le royaume a pu  surmonter les difficultés rencontrées et a œuvré dans un climat d’unité, de sécurité et de stabilité et ainsi. "Nous sommes fiers de ce que nous avons récolté et engrangé en termes d’acquis et de réalisations.En effet, parce que le Maroc est notre patrie, notre maison commune, il est de notre devoir à tous de le protéger et de concourir à son essor et à son développement".

Par ailleurs, l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire a rappelé les liens existant entre le Maroc et la Cote d’Ivoire et réaffirmé l’appréhension positive que le Roi du Maroc, sa majesté Mohamed VI, a de la Côte d’Ivoire. Car, « cinq après sa première visite, nous constatons la réalisation de divers projets », a-t-il en substance souligné. Indiquant que son pays est fier du « développement positive » de  la Côte d’Ivoire. Il explique que ces réalisations sont la conséquence des efforts de coopération établis entre le Chef d’Etat Alassane Ouattara et le roi Mohamed VI.

Le diplomate marocain a mis en exergue quelques projets nés de la coopération Ivoiro-marocaine. Le centre multisectoriel de formation professionnelle Mohamed VI de la Commune de Yopougon qui formera annuellement 1000 jeunes dans le domaine de l’hôtellerie. Le débarcadère de  Locodjro et de Grand Lahou. « Avec ces deux projets, ce sont des milliers de famille qui sortiront de la pauvreté », a indiqué Abdelmalek Kettani. Qui a aussi cité la coopération liant les deux pays dans le domaine de militaire, sur le plan religieux et bien d’autres  secteurs. "Tous ces développements positifs dont nous sommes particulièrement fiers, n’auraient très probablement jamais vu le jour, sans l’impulsion Visionnaire et volontariste de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste.
Si le partenariat et la coopération entre le Maroc et  la Côte d’Ivoire est une réussite et un modèle, c’est qu’il y a une communion totale au niveau de la Vision de nos deux Chefs d’Etats", a-t-il ajouté


Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rate this item
(0 votes)
Written by  Kamagaté Issouf
Read 322 times Last modified on mardi, 31 juillet 2018 16:01