"Face à son entêtement et en raison de son inconduite qui ont indisposé les autorités marocaines, il a été éconduit par les services de la police marocaine", peut-on lire dans le rapport de cette assemblée faite par l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire..

Dans la note d’information ci-dessous transmise par ses services, l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire explique comment il a été fait droit à sa position traduite à Rabat par Amadou Soumahoro et la délégation qu’il conduisait, le 14 juin 2019.

L’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Guillaume Soro qui a été confirmé à son poste de 1er vice-président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) au détriment de l’actuel président du parlement ivoirien Amadou Soumahoro qui réclamait ce poste, a affirmé que "le coup d’Etat n’a pas eu lieu", à l’issue d’un sommet à Rabat.

Rappelons quel a 27ème Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) s'est tenue les 14 et 15 juin 2019, à Rabat.
Alerte-info

Robert Beugré Mambé a reçu le vendredi 14 juin, le Président portugais Marcel Rebelo De Sousa.

Après le communiqué du service de communication de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, qui affirme que le député de Ferké à « librement refusé de présider les travaux »  lors de la  27ème Assemblée de l’Apf, la réaction d’un membre de la délégation officielle de la Côte d’Ivoire ne s’est pas fait attendre. La réavtion de l’honorable Béma Fofana, le 14 juin 2019.

Le président du Comité politique (Cp), Guillaume Soro, par ailleurs premier vice-président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (Apf) est à Rabat au Maroc, dans le cadre de la 27è Assemblée régionale de cette instance. Selon son service de communication, le député de Ferkessédougou a « librement refusé de présider les travaux ». Ci-dessous sa déclaration.

Déclaration relative aux propos du président du Pdci, Henri Konan Bédié

Marcelo Nuno Duarte Rebelo de Sousa, Président de la république du Portugal porte désormais le titre de docteur honoris causa de l’Université Felix Houphouët-Boigny.

Le Centre culturel Womiengnon a abrité, récemment, un conclave du mouvement Les Libéraux pour la renaissance et le développement (Lrd), en vue de se prononcer sur les prochaines élections électorales.

Une forte délégation de maires portugais a présenté ses civilités au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

Page 1 sur 374