• Accueil
  • Nos Unes
  • Tourisme et hôtellerie: Abidjan accueillera dans 3 mois, le 1er parc Disney d’Afrique !

Tourisme et hôtellerie: Abidjan accueillera dans 3 mois, le 1er parc Disney d’Afrique !

mardi, 30 janvier 2018 19:48

Pour les vœux du nouvel an avec l’Administration du tourisme, du secteur privé et des partenaires, le ministre Siandou Fofana a fait des annonces de taille.

Tourisme et hôtellerie: Abidjan accueillera dans 3 mois, le 1er parc Disney d’Afrique !

C’est dans une salle des fêtes du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, le lundi 29 janvier qui a réuni tout l’écosystème du tourisme ivoirien que s’est déroulée la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux du nouvel an entre le ministre du Tourisme et ses collaborateurs.

Une occasion saisie par Siandou Fofana pour faire le bilan de ses 12 premiers mois d’activité à la tête de ce département ministériel qui s’affiche, à maints égards, positif, et d’annoncer des lendemains enchantés, sous le prisme du « Printemps du tourisme ivoirien », pour employer son nouveau leitmotiv, à la lumière des projets en voie d’exécution pour l’année 2018 et des perspectives de sa vision dite « 2020 ». Au nombre desquels, et non des moindres, «  la construction d'un parc d'attraction à Port-Bouët ».

A ce sujet, Siandou Fofana affirme que l’étude de faisabilité étant achevée, et les partenaires techniques et financiers, cooptés, sa première tranche pourrait être opérationnelle d’ici les vacances de pâques, c’est-à-dire, dans trois mois, après que les travaux soient lancés dans ce mois de février 2018. Et le ministre du Tourisme d’arguer que « ce sera le 1er parc Disney d’Afrique », constituant ainsi, une source d’attractivité additionnelle du tourisme de divertissement pour la Côte d’Ivoire.

Les parcs à thème de Walt Disney, faut-il le noter avec emphase, font partie des parcs les plus visités dans le monde. Avec une quinzaine de sites, essentiellement aux États-Unis (Californie et Floride), où le 1er parc a été inauguré en 1955 par Walt Disney lui-même, le magnat américain du cinéma et du divertissement, en Asie (Japon et Chine) et avec son unique parc en Europe, Eurodisney (France), l’enseigne mondiale installera, durablement, Abidjan et par ricochet, la Côte d’Ivoire, dans le gotha touristique des attractions ludiques.

Toute chose qui intègre l’ambition pour le gouvernement ivoirien d’établir l’industrie touristique et hôtelière comme le 3e pilier du développement économique de la Côte d’Ivoire. A juste titre, le premier responsable de l’Administration touristique du pays, a indiqué à ses collaborateurs qu’au-delà des dividendes engrangés, « C’est donc l’occasion pour nous de faire une introspection pour évaluer nos forces et identifier nos faiblesses afin de mieux aborder l’avenir ».

A cet égard, il a explicité la « Vision 2020 », consistant en la transformation du secteur du tourisme à travers le renforcement du cadre institutionnel, la réalisation d’infrastructures dédiées aux activités touristiques et la promotion de la destination Côte d’Ivoire. Avec comme matrice, un plan d’actions prioritaires quadriennal (2017-2020) devant soutenir cette vision.

C’est dans ce cadre que le ministère du Tourisme a commandité une étude portant sur l’élaboration de la stratégie de développement du secteur de l’hôtellerie et du tourisme par le cabinet McKinsey. Le tout incluant de développer un moteur de croissance du PIB, source de recettes fiscales ; créer un réservoir d’emplois qualifiés et non qualifiés ; favoriser le développement territorial, hors Abidjan.

En ce qui concerne l’amélioration du cadre institutionnel et réglementaire, Siandou Fofana a révélé que son département a élaboré et a fait adopter par le gouvernement les textes ci-après : « le décret modifiant les articles 2;4;14;19 du décret n°2008-137 du 14 avril 2008 portant création d’une société d’État dénommée « Société de Développement du Tourisme de la Région des Lacs en abrégé « Sodertour-Lacs »; le décret modifiant les articles 2;4;14;19 du décret n°2008 portant restructuration de la société d’État dénommée « Société des Palaces de Cocody » en abrégé « Spdc » tel que modifié par le décret n°2013-10 du 09 janvier 2013; la Communication en Conseil des Ministres relative à l’élaboration de la Stratégie de Développement du Secteur Tourisme en côte d’Ivoire ».

Par ailleurs, indiquera le ministre,  d’autres projets de textes sont en cours d’élaboration. Il s’agit du projet de décret portant création, organisation et fonctionnement de la Société nationale d’ingénierie touristique (Snit); du projet de décret portant création, organisation et fonctionnement du Conseil national du tourisme (Cnt); ainsi que ceux relatifs à la dissolution de l’actuel en vue de la création du nouveau du Fonds de développement touristique en abrégé « Fdt»; et la modification/restructuration de l’Établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) dénommé Côte d’Ivoire Tourisme.

En vue de la maîtrise du foncier d’utilité touristique et de l’incitation des investissements touristiques, des études portant élaboration des plans cadastraux des sites touristiques de l’Ile Boulay, Jacqueville et San Pedro ont été initiées. Elles portent respectivement sur des superficies de 852, 2711 et 908 hectares. A terme, elles devront proposer des schémas d’aménagement touristiques intégrés desdits sites.

3000 milliards de FCfa à mobiliser, des chantiers structurants

En 2018, avertira le ministre à qui l’ensemble des partenaires sociaux a adressé un satisfecit pour les actions entreprises en 2017,  « il nous faudra redoubler d’efforts pour relever non seulement le défi de la mobilisation des ressources devant financer le développement du tourisme, qui s’établit à 3 000 milliards, mais également et surtout le besoin de répondre aux attentes de nos populations en améliorant la croissance du Pib, la création d’emplois qualifiés et non qualifiés et la mise en tourisme des territoires si bien à l’échelle locale, sous-régionale et régionale, conformément à la vision de son Excellence Monsieur le Président de la République ».

Pour conclure, Siandou Fofana invite les opérateurs économiques nationaux, à l’instar de la Cnps, partie prenante dans la réalisation de certains projets en partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Francophonie (Tourisme de mémoire) à rejoindre la légion des investisseurs étrangers pour la réalisation de certains projets structurants, cette année, notamment, la construction d'une nouvelle ville Touristique à Sassandra, la reconfiguration du projet pilote du Relais paillotte de Jacqueville, la construction dans la zone aéroportuaire d’un hôtel Appart (Adaggio) de 110 appartements, l’érection dans la zone aéroportuaire d’un nouvel hôtel Novotel de 200 chambres, les constructions des hôtels Ritz-Carlton à Cocody, Place de la nation, Kempiski, Palmeraie et Movempick au Plateau, la construction d’un centre d’affaires dénommé « Ivoire Trade Center » à Cocody, la deuxième phase de la réalisation du projet la Baie de Cocody, commune, du reste, où devrait sortir de terre, cette année, un hôtel de la chaîne Four Seasons, la réalisation d’un centre d’Affaires dans la zone de l’Aérocité , entre autres chantiers.

REMI COULIBALY

Read 1507 times Last modified on mardi, 30 janvier 2018 22:33